Aqualifestyle-france
Hello everybody
Welcome to the forum aqualifestyle-France,
To share with aquarists the world, we have created an English section.
"Click here"


*****

Bonjour, soyez le bienvenue sur aqualifestyle-france.
aqualifestyle-france c'est quoi? "C'est un forum différent des autres"

Nous avons pour principe une règle d'or qui a était créé pour que la communication fonctionne.
- "Je ne critique pas, je donne mon avis et surtout j'explique pourquoi."

Nous œuvrons sur ce forum pour vous aider et bien entendu pour le bien de vos animaux, car nous sommes avant tout des aquariophiles responsables qui aiment les animaux.

Nous avons un regard neuf sur l'aquariophilie car nous prenons du recul en partageant et regardant au delà des frontières.
Notre objectif et de vous faire découvrir le vrai sens de l'aquariophilie, vous allez découvrir un monde différent.

Alors si vous voulez découvrir le vrai sens de cette passion, rejoignez nous.

Petit rappel : le forum fonctionne surtout avec firefox et google chrome
Internet explorer présente certains bugs.

Partagez
Aller en bas
avatar
Koi1
Modérateur Général
Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 2152

Lac Victoria

le 2010-01-13, 6:01 pm
Le lac Victoria est centré entre trois pays : le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda. Ce lac possède une profondeur moyenne de 40 mètres pour une profondeur maximale de 84 mètres et une superficie de 68 800 km² ; superficie comparable à un pays comme l'Irlande. Il possède une longueur maximale de 320 kilomètres pour une largeur de 275 kilomètres, ce qui le distingue très facilement des deux autres grands lacs Africain aux formes très allongés (Malawi et Tanganyika). Le lac Victoria occupe une zone de dépression entre les deux branches de la vallée du rift qui fend l'Afrique de puis quatre millions d'années. Très découpées, ses rives forment de nombreuses péninsules et presqu'îles rocheuses.

La faune aquatique

Le lac Victoria héberge des faunes riches et très diversifiées de cichlidés endémique qui résulte de divergences morphologiques et écoéthologiques intra-lacustres, certaines de ces espèces étant récentes (- 50 000 ans).

Le lac Victoria a été asséché entièrement entre -15 600 et -15 700 ans. Des populations ayant survécu dans des "refuges" ont contribué à sa recolonisation selon divers "scénarii".

Parmi les diverses mécanisme susceptible d'expliquer de telles "radiations adaptatives" figurent les fluctuations des niveaux d'eau du lac. La complexité et la diversité des habitats, les facteurs de prédations, les hybridations, le polymorphisme trophique et les caractéristiques comportementales de la reproduction.

Ainsi les fluctuations du niveau de l'eau, "même de faible amplitude dans le lac Victoria" ont été suffisant pour fractionner des bassins il y à moins de 4000 ans. Ce qui peut expliquer des phénomènes d'isolement des populations générateur d'une spéciation.

Un partage des ressources trophiques dans les divers habitats peu profond ou profond, rocheux ou sédimentaire a conduit à une diversification des régimes alimentaires entre brouteur d'algue benthiques, planctoniphages de fond sableux, piscivore pélagique, prédateur d'affûts ou de poursuite et consommateur d'oeufs en rapport avec autant de spécialisation buccodentaires et bucco-pharyngiennes.

Des modalités très variées de reproduction reposant, d'une part, sur une sélection sexuelle de femelle vis à vis des mâles territoriaux en compétition pour l'espace et dont les livrées colorées servent de signaux visuels distinctif et attractifs et, d'autre part sur une protection des œufs et du frai par une incubation dans des nids ou dans la cavité orale des mâles ou des femelles en réponse à une prédation intense, peuvent justifier de l'existence d'"isolements reproductifs" résultant de "flux géniques" limités en situation de sympatrie.


Éléphants (Loxodonta africana africana) vivant au Kenya (au pied du Kilimandjaro). L'éléphant d'Afrique regroupe en fait deux espèces : la première (Loxodonta africana africana) appeler aussi éléphant des Savanes et la seconde (Loxodonta africana cyclotis) appeler éléphant des forêts. Ces deux espèces possèdes également une espèce cousine classée sous un autre genre, (Elephas maximus) ou l'éléphant d'Asie qui, mesure que 2 à 3,50 mètres au garrot contre 4 pour les deux espèces d'Afrique.

Des mesures effectuées au centre du lac Victoria en 1990-1991 ont été comparées avec les résultats obtenus en 1960-1961. La zone profonde, peu oxygénée, du lac est maintenant sensiblement plus importante : elle apparaît dès la profondeur de 40m contre plus de 50 m en 1960. En outre le déficit en oxygène y est plus prononcé. C'est là un signe manifeste d'eutrophisation qui a plusieurs causes. Un léger réchauffement climatique dans la région depuis 1960 peut y avoir contribué. Mais surtout les activités humaines sur le bassin versant contribue a augmenté les apports au lac en substances nutritives, ce qui favorise une modification du phytoplancton et donc de la répartition de l'oxygène. Dans le même temps on a constaté la raréfaction des petits cichlidés endémiques, pélagique ou démersaux, qui résulte en partie des introductions de nouvelles espèces de poissons comme le Lates., mais aussi de la nouvelle distribution de l'oxygène qui à considérablement réduit l'extension de leur biotope. Au total, le réseau trophique du lac a subi en trente ans de profondes modifications. Il est probable que celle-ci est en cours d'accélération et que les modifications de l'environnement aquatique se traduiront par de nouveaux changements de peuplements de poissons.

Le lac Victoria est parsemé de plus de 3 000 îles, dont la plupart ne sont pas habitées.

Un des exemples les plus spectaculaires de modification des peuplements ichtyologiques est celui du lac Victoria, ou des centaines d'espèces endémiques de cichlidés sont actuellement menacées ou ont disparu. L'histoire de ce qui a pu être considéré comme un désastre écologique est complexe et fait intervenir différents facteurs, comme je vais essayer de le montré brièvement. Tout commence au début des années 1960 lorsque, après de sérieuses controverses, le "capitaine" Lates niloticus fut introduit délibérément dans le lac Victoria pour améliorer la pèche artisanale et encourager la pèche sportive. Cette espèce prédatrice s'est bien adaptée à son nouveau milieu, au point de constituer à l'heure actuelle l'essentiel de la pèche commerciale en plus du Lates quatre espèces de Tilapia ont également été introduites dans le lac Victoria durant les années 1950 : Oreochromis niloticus pour renforcer le stock de Tilapias indigènes qui était surexploité, Tilapia zillii pour consommer les machrophytes qui n'étaient pas utilisés par les espèces importantes commercialement et Tilapia melanopleura par accident.

L'introduction d'un prédateur dans un écosystème aquatique peut avoir des conséquences sur le fonctionnement biologique du système par le biais des chaînes trophiques. Un exemple spectaculaire de cascade trophique est donc, celui consécutif à l'introduction du "capitaine", dans le lac Victoria, qui serait responsable de la quasi-disparition dans les années 1980 du groupe détritivore/phytoplanctonivore des Haplochrominiens (Cichlidae endémique), ainsi que du groupe des zooplanctonivores qui constituait respectivement 40% et 16% de la biomasse de poissons démersaux. Les détritivores ont été remplacés par la crevette indigène Caridina nilotica et les zooplanctonivore par les Ciprinidae pélagique Rastrineobola argentea, ces deux dernières espèces étant devenue la nourriture principale des "capitaines" après la disparition des Haplochrominiens.

Cette situation fut considérée comme une catastrophe écologique dans la mesure ou le lac victoria au même titre que les lacs Tanganyika et Malawi, est un véritable laboratoire naturel de l'évolution ou la spéciation est en cours de nos jours. L'introduction du Lates avait donc profondément perturbé ce patrimoine scientifique unique au monde. Des pèches expérimentales ont démontrés que 80% de 123 des espèces d'haplochrominiens pécher au sud du lac Victoria avait disparu des captures après 1986. Des indications démontrent aussi que d'autres populations d'espèces de poissons ont régressé dans le lac Victoria après l'introduction du "capitaine", c'est le cas pour Clarias gariepinus et Bagrus docmak, en raison probablement de compétition et de prédation avec le Lates. La capture d'espèces benthique comme Synodontis afrofischeri et Synodontis victoriae a également diminué alors qu'en raison de comportement pélagique une espèce telle que Schilbe intermedius semble moins touché.

Mais il est apparut rapidement que le Lates n'était peut-être pas la seule cause de la disparition des Cichlidae endémiques et que des techniques de pêche prohibées comme le chalut avait sérieusement perturbé les populations de ces espèces. Les résultats d'une campagne d'échantillonnage dans le lac Victoria montrèrent également que les populations de Cichlidae étaient beaucoup plus abondantes et diversifiées dans les zones misent en réservé et ou la pêche est interdite, ainsi que dans les zones peu peuplées ou la pression de pèche est plus faible.

Remarque : si les grands lacs Africains (Malawi, Victoria, Tanganyika) ont fourni un exemple probant de très grande diversité spécifique avec leurs Cichlidés endémique, ils constituent également un cas historique d'extinction massive d'une partie d'entre elles, puisque plus de deux cents cinquante espèces ont étés exterminées dans le lac Victoria au cours des dernières décennies.


Dissection du bassin du lac Victoria et migration des espèces de la tribu des Haplochrominii : http://www.cichlidsforum.fr/victos-geologie-climat-evolution-vt23830.html (02 Sep 2009)

Spéciation et études phylogénétiques des Cichlidae de l'Afrique de l'est : http://www.cichlidsforum.fr/la-base-de-levolution-des-cichlides-de-lafrique-de-lest-vt23827.html (en PDF) (Evolutionary Biology 2009)

Les Haplochrominiens du lac Victoria : conservation et pédagogie en aquarium : http://www.aquarium-portedoree.fr/documents/haplo.pdf

http://aqualoury.fr.gd/Page-d-h-accueil.htm


Les animaux partage la terre avec humain, l'humain ne partage pas la terre avec les animaux.
Travailler est inutile, la preuve Jésus n'a jamais travailler.
avatar
christ-cichlid
Membre du Forum
Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 41
http://christ-cichlid.e-monsite.com/

le lac Victoria

le 2010-06-06, 11:22 am
Le nom du lac vient de l'explorateur Speke qui la découvert en 1858 est a rendu hommage a la reine Victoria

Le de la surface du lac, près de 30% de
rive) et le Kenya (6% de la surface du lac, près de 10% de rive) l'équateurpasse par le lac. La température varie entre 21°c a 27°C selon les
saisons, c'est un climat tropical. l'eau est alcalin (ph est de 7,0 à 9,0)
mais douce (2 à 8°dGH). il a une superficie de 68 000km2


On trouve plus de 300 espèces de cichlidés mais depuis l'intrusion de la perche du Nil par l'homme dans les années 50 il ya des espèces qui ont disparu et meme aujourd'hui ca continue avec la nymphea d'eau qui grandit d'une vitesse et qui empêche l'oxygenation du lac

Pour mieux comprendre les dégats je vous conseil de regarde le reportage "Le cauchemar de Darwin"

https://www.dailymotion.com/video/x1e8ai_bande-annonce-le-cauchemar-de-darwi_creation
avatar
Cagouillard17
Administrateur
Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 3762

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 29/04/2011

Re: Lac Victoria

le 2010-08-26, 11:06 pm

Le lac Victoria, le plus grand de tous les Grands Lacs africains, est aussi l'organe d'eau douce le plus large au deuxième rang mondial. Sa surface étendue appartient aux trois pays, la moitié nord de l'Ouganda, la moitié sud de la Tanzanie, et une partie du secteur nord-est au Kenya. Le lac occupe une large dépression près de l'équateur, entre l'Est et l'Ouest du Grand Rift Valleys, mais son bassin versant est relativement faible, étant un peu moins de trois fois la surface de la lac dans la région. L'eau du lac est drainé à un taux d'environ 600 m3 sec-1, à Jinja sur la rive nord, dans le Nil Victoria qui coule vers le nord par le lac Albert et le Nil blanc formant la plus élevée atteint de la rivière du Nil.

La rive du lac est très en retrait, et il ya de nombreuses îles dans le lac, dont certains, en particulier le Groupe Sesse, sont connus pour leurs paysages magnifiques, stations thermales et les lieux touristiques. Abondant vestiges préhistoriques trouvés autour du lac indiquer le début du développement de l'agriculture. Il ya un certain nombre de villes côtières, telles que Kisumu (Kenya), Entebe (Ouganda), Bukoba, Muwanza et Musoma (Tanzanie), reliés entre eux par des routes des navires et aussi dans les villes de la côte de l'océan Indien par des chemins de fer. Le barrage construit en 1954 à Owen Falls sur l'alimentation en électricité du Nil Victoria et l'eau pour diverses utilisations, en Ouganda et au Kenya.


Liste des poissons dans le Lac Victoria

Alestopetersius leopoldianus
Brycinus jacksonii
Brycinus macrolepidotus
Brycinus nurse
Brycinus sadleri
Amphilius jacksonii
Amphilius uranoscopus
Zaireichthys rotundiceps
Ctenopoma muriei
Anguilla anguilla
Bagrus degeni
Bagrus docmak
Micropterus dolomieu
Micropterus salmoides
Astatoreochromis alluaudi
Haplochromis acidens
Haplochromis aelocephalus
Haplochromis altigenis
Haplochromis apogonoides
Haplochromis arcanus
Haplochromis argenteus
Haplochromis artaxerxes
Haplochromis azureus
Haplochromis barbarae
Haplochromis bareli
Haplochromis bartoni
Haplochromis bayoni
Haplochromis bicolor
Haplochromis boops
Haplochromis brownae
Haplochromis cassius
Haplochromis cavifrons
Haplochromis chilotes
Haplochromis chlorochrous
Haplochromis chromogynos
Haplochromis chrysogynaion
Haplochromis cinctus
Haplochromis cinereus
Haplochromis cnester
Haplochromis crassilabris
Haplochromis crocopeplus
Haplochromis cronus
Haplochromis cryptodon
Haplochromis cryptogramma
Haplochromis cyaneus
Haplochromis decticostoma
Haplochromis degeni
Haplochromis dentex
Haplochromis dichrourus
Haplochromis diplotaenia
Haplochromis dolichorhynchus
Haplochromis empodisma
Haplochromis erythrocephalus
Haplochromis estor
Haplochromis eutaenia
Haplochromis fischeri
Haplochromis flavipinnis
Haplochromis flavus
Haplochromis fusiformis
Haplochromis gigas
Haplochromis gilberti
Haplochromis gowersii
Haplochromis granti
Haplochromis greenwoodi
Haplochromis guiarti
Haplochromis harpakteridion
Haplochromis heusinkveldi
Haplochromis hiatus
Haplochromis howesi
Haplochromis humilior
Haplochromis igneopinnis
Haplochromis iris
Haplochromis ishmaeli
Haplochromis kujunjui
Haplochromis labriformis
Haplochromis lacrimosus
Haplochromis laparogramma
Haplochromis lividus
Haplochromis longirostris
Haplochromis luteus
Haplochromis macrocephalus
Haplochromis macrognathus
Haplochromis macrops
Haplochromis maculipinna
Haplochromis maisomei
Haplochromis mandibularis
Haplochromis martini
Haplochromis maxillaris
Haplochromis mbipi
Haplochromis megalops
Haplochromis melanopterus
Haplochromis melanopus
Haplochromis melichrous
Haplochromis mento
Haplochromis michaeli
Haplochromis microdon
Haplochromis mylergates
Haplochromis nanoserranus
Haplochromis nigrescens
Haplochromis nigricans
Haplochromis niloticus
Haplochromis nubilus
Haplochromis nuchisquamulatus
Haplochromis nyanzae
Haplochromis nyererei
Haplochromis obesus
Haplochromis obliquidens
Haplochromis obtusidens
Haplochromis oligolepis
Haplochromis omnicaeruleus
Haplochromis pachycephalus
Haplochromis pallidus
Haplochromis paraguiarti
Haplochromis paraplagiostoma
Haplochromis paropius
Haplochromis parorthostoma
Haplochromis parvidens
Haplochromis pellegrini
Haplochromis percoides
Haplochromis perrieri
Haplochromis pharyngomylus
Haplochromis phytophagus
Haplochromis piceatus
Haplochromis pitmani
Haplochromis plagiodon
Haplochromis plagiostoma
Haplochromis plutonius
Haplochromis prodromus
Haplochromis prognathus
Haplochromis pseudopellegrini
Haplochromis ptistes
Haplochromis pundamilia
Haplochromis pyrrhocephalus
Haplochromis pyrrhopteryx
Haplochromis retrodens
Haplochromis riponianus
Haplochromis rubripinnis
Haplochromis rufocaudalis
Haplochromis rufus
Haplochromis sauvagei
Haplochromis saxicola
Haplochromis serranus
Haplochromis simotes
Haplochromis spekii
Haplochromis squamulatus
Haplochromis sulphureus
Haplochromis tanaos
Haplochromis teegelaari
Haplochromis teunisrasi
Haplochromis theliodon
Haplochromis thereuterion
Haplochromis thuragnathus
Haplochromis tridens
Haplochromis tyrianthinus
Haplochromis ushindi
Haplochromis victoriae
Haplochromis victorianus
Haplochromis vonlinnei
Haplochromis welcommei
Haplochromis xanthopteryx
Haplochromis xenognathus
Haplochromis xenostoma
Oreochromis esculentus
Oreochromis leucostictus
Oreochromis niloticus eduardianus
Oreochromis niloticus niloticus
Oreochromis variabilis
Pseudocrenilabrus multicolor victoriae
Sarotherodon galilaeus galilaeus
Tilapia rendalli
Tilapia zillii
Clariallabes petricola
Clarias alluaudi
Clarias gariepinus
Clarias liocephalus
Clarias werneri
Xenoclarias eupogon
Barbus acuticeps
Barbus altianalis
Barbus apleurogramma
Barbus cercops
Barbus jacksoni
Barbus kerstenii
Barbus loveridgii
Barbus magdalenae
Barbus neumayeri
Barbus nyanzae
Barbus paludinosus
Barbus profundus
Barbus radiatus
Barbus sexradiatus
Barbus trispilopleura
Barbus viktorianus
Barbus yongei
Garra dembeensis
Labeo victorianus
Labeo werneri
Rastrineobola argentea
Xenobarbus loveridgei
Lates niloticus
Mastacembelus frenatus
Chiloglanis somereni
Synodontis afrofischeri
Synodontis victoriae
Gnathonemus longibarbis
Hippopotamyrus grahami
Marcusenius macrolepidotus
Marcusenius rheni
Marcusenius victoriae
Mormyrus kannume
Petrocephalus catostoma catostoma
Pollimyrus nigricans
Nothobranchius robustus
Nothobranchius taeniopygus
Aplocheilichthys bukobanus
Aplocheilichthys eduardensis
Aplocheilichthys loati
Aplocheilichthys meyburghi
Aplocheilichthys pumilus
Gambusia holbrooki
Poecilia reticulata
Protopterus aethiopicus
Schilbe intermedius
Schilbe mystus
Mise a jour 2010


Dernière édition par cagouillard17 le 2010-08-27, 12:05 pm, édité 1 fois




Poisson

avatar
Nemesis44
Accros
Date d'inscription : 19/05/2010
Nombre de messages : 480

Re: Lac Victoria

le 2010-08-27, 11:42 am
bravo!!
allez les cichlidophiles à vous de jouer!! ^^
Contenu sponsorisé

Re: Lac Victoria

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum