Aqualifestyle-france
Hello everybody
Welcome to the forum aqualifestyle-France,
To share with aquarists the world, we have created an English section.
"Click here"


*****

Bonjour, soyez le bienvenue sur aqualifestyle-france.
aqualifestyle-france c'est quoi? "C'est un forum différent des autres"

Nous avons pour principe une règle d'or qui a était créé pour que la communication fonctionne.
- "Je ne critique pas, je donne mon avis et surtout j'explique pourquoi."

Nous œuvrons sur ce forum pour vous aider et bien entendu pour le bien de vos animaux, car nous sommes avant tout des aquariophiles responsables qui aiment les animaux.

Nous avons un regard neuf sur l'aquariophilie car nous prenons du recul en partageant et regardant au delà des frontières.
Notre objectif et de vous faire découvrir le vrai sens de l'aquariophilie, vous allez découvrir un monde différent.

Alors si vous voulez découvrir le vrai sens de cette passion, rejoignez nous.

Petit rappel : le forum fonctionne surtout avec firefox et google chrome
Internet explorer présente certains bugs.
Aqualifestyle-france

forum d'aquariophilie responsable
 
Présentez-vous  AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  portailportail  

Partagez | 
 

 Cherax lorentzi

Aller en bas 
AuteurMessage
Webmaster
Administrateur
avatar

Date d'inscription : 27/05/2008
Nombre de messages : 5509

Liste de Maintenance
Mise à jour ::

MessageSujet: Cherax lorentzi   Jeu 1 Avr 2010 - 16:49

fiche en cours
Cherax lorentzi




Classe : Malacostracés
Ordre : Décapode
Sous ordre : Pleocyemata
Infra ordre : Astacidea
Famille : Parastacidés
Genre : Cherax
Espèce : lorentzi

Etymologie :

Descripteur :

Synonyme(s)ou nom commun(s) : nom (sci), (anglais), (français).

Origine : Asie et en Australie et en Papouasie Comme Quinsland.

Zone de vie : Sol boueux, petits fossés et des étangs

Taille maximale : 15 à 20cm (12/14cm sans les pinces)

Poids : en attente

Espérance de vie : en attente

Température : 18°C à 27°C
pH : 6.5 à 8.2
Dureté : 10 à 20 dGH°
Conductivité : en attente

Description : Une écrevisse avec un sur le bord des extrémités des pinces.

Celle-ci sont d'ailleurs massives aussi bien chez la femelle que chez le mâle ce qui n'aide pas au niveau du dimorphisme.

Anatomie :

Comportement : Apparemment son comportement n'est pas agressif envers les poissons d'une taille de 8cm et je conseil de ne pas mélanger avec des poissons qui dorme sur le sol et autre poissons nettoyeur bien sur si vous le faite il y'a des risque qu'il se fasse des copieux repas.
Il semblerais qu'il supporte mal ces congénères du même sexe.

Nutrition : Les écrevisses sont omnivore (détrivores et charognards), elles peuvent être nourris de pois, concombres, pommes de terre, d'invertébrés ...

Ne vous inquiétez pas si vous apercevez votre écrevisse entrain de manger sa mue, elle font ça assez souvent pour retrouver les nutriments quelle a perdue pendant le processus de la mue.

Nourriture des larves : En attente

Dimorphisme : On différencie les mâles des femelles grâce aux organes génitaux qui sont apparents en retournant l'animal sur le dos.



Chez la femelle, l'appareil génital se distingue au niveau du deuxième segment abdominal.

Chez le mâle, la différence se situe au niveau du cinquième segment.

Reproduction : Les écrevisses sont adultes et se reproduisent à partir de 8 à 10 cm.

Le mâle est sensible lorsque que la femelle est prête à s'accoupler, il devient très actif et la pourchasse dans tous l'aquarium à la fin il l'immobilise.

Il semblerais que la communication entre elle passe par le frottement des antennes allez savoir un moyen peu être de rassurer ça compagne ou peu être plus .

Enfin notre femelle est fécondée 24 heures plus tard. Les oeufs sont d'une apparence rougeâtres et d'un brun foncé, on a environ 80 oeufs par portée comme vous pouvez le voir sur le lien ci-dessous.

La durée d'incubation peu varié, certains dise que pour une température de 25°C il faut compter environ 8 bonne semaines mais des éleveurs ramène ça à 35 jours (en attente de trouver leur secret) .

Les jeunes naissent de la même couleur que les parents. Il est nécessaire de leur offrir plusieurs cachettes, moi personnellement j'aménagerai une pouponnière avec plein de cachette pour éviter le cannibalisme des parents ...

la femelle peu avoir maximum 4 frai par an et l'élevage des juvéniles n'est pas compliquer si vous en prenez bien soin et que vous êtes patient de les voir grandir.

Lien du Forum sur la reproduction du poisson : En attente.

Difficulté : 2/5

Conseil pour l'aquariophilie :

Volume minimale de l'aquarium et conseillé : 80 litres pour un couple

Densité de population : Un couple

Liste des occupants de l'aquarium :

Autres espèces qui offre les mêmes avantage :

Conseil pour le pêcheur :

Divers : Ruisseaux, pour un total de 774 Cherax lorentzi capturées à partir la Klasafet Water Shed. Les résultats montrent que le C. lorentzi variait de 15,05 à 61,15 mm de longueur de carapace et de 1,8 à 121 g en masse. Le ruisseau avec le plus rapide en cours a été écrasante favorisant les hommes, mais les petits ruisseaux autre avait le sex-ratio relativement égale. Lorsque la carapace longueur féminin a 25 mm, les œufs ont commencé à se développer dans l'ovaire, et cinq stades de maturité des gonades a suivi. Lors d'une minimale de la carapace longueur de 30.9 mm les oeufs étaient à l'étape 5 et ont été entièrement développés. Testicules male a commencé à se développer à 24 mm carapace
longueur, est passée par trois stades de maturité des gonades et
étaient prêts à féconder un ovule d'une longueur minimale de la carapace de 28.7 mm. Seulement 7% des femelles matures avaient capturé, l'étape
5 oeufs, mais ce mai ont été une sous-estimation de cette groupe parce que les femelles ont tendance à se cacher quand les oeufs sont en voie de maturité et serait difficile à attraper. Des soldats enlevés les mâles, 28 % avaient des testicules matures. Gonades masse que constituent une plus grande proportion de la masse corporelle totale pour les femmes que pour les plus petits. Agrandissez femmes au sein de la scène gonadique même, ce qui suggère que les plus grosses femelles n'ont pas couvées proportionnellement plus grands. Pour les trois derniers stades de maturité, cet indice gonadique variait 0,8 à 3,6% et ne différait pas entre les étapes. Trois femelles ont été capturés couvaison embrayages et leurs
fécondité varie de 61 à 71, la fécondité tend à augmenter avec une longueur de carapace. Pour plus d'informations sur cette étude, s'il vous plaît contacter Ricardo Tapilatu à : la Faculté d'agriculture, Cenderwasih
Université P.O. Box 023, Manokwari, 98314, Irian Jaya, Indonésie.
Nest-fourmis Tissage et une enquête en Nouvelle-Bretagne De Simon Robson.


*******************************************************************************


Message pour les retardataires
Je vous invite à cliquer ici pour signer la Charte du Forum "obligatoire pour l'activation de votre compte"


Le monde de l'aquariophilie et passionnant quand on sait le regarder avec du recul, n'oubliez pas que peut être quelque part dans le monde un autre aquariophile (aquarist) est prêt à partager ses connaissances avec vous.

*******************************************************************************

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été pêché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.

citation d'un grand chef indien


Dernière édition par Laurent le Dim 21 Aoû 2011 - 19:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aqualifestyle-france.com
Koi1
Modérateur Général
avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 2146

MessageSujet: Re: Cherax lorentzi   Ven 2 Avr 2010 - 9:20

Ont n’ais partout !! Quant je vous le dit !!

La dans cette fiche c’est la Nouvelle-Bretagne.

Il y a toujours quelque part un breton, bretonne ou même un territoire avec le nom breton ou Bretagne.


Les animaux partage la terre avec humain, l'humain ne partage pas la terre avec les animaux.
Travailler est inutile, la preuve Jésus n'a jamais travailler.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cherax lorentzi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqualifestyle-france ::   AQUARIOPHILE RESPONSABLE DE FRANCE  ::  Invertébrés  :: Atlas sur Les invertébrés d'Eau Douce - Saumâtre - Marin :: Les écrevisses , les langoustes et homard ...-
Sauter vers: