Aqualifestyle-france
Hello everybody
Welcome to the forum aqualifestyle-France,
To share with aquarists the world, we have created an English section.
"Click here"


*****

Bonjour, soyez le bienvenue sur aqualifestyle-france.
aqualifestyle-france c'est quoi? "C'est un forum différent des autres"

Nous avons pour principe une règle d'or qui a était créé pour que la communication fonctionne.
- "Je ne critique pas, je donne mon avis et surtout j'explique pourquoi."

Nous œuvrons sur ce forum pour vous aider et bien entendu pour le bien de vos animaux, car nous sommes avant tout des aquariophiles responsables qui aiment les animaux.

Nous avons un regard neuf sur l'aquariophilie car nous prenons du recul en partageant et regardant au delà des frontières.
Notre objectif et de vous faire découvrir le vrai sens de l'aquariophilie, vous allez découvrir un monde différent.

Alors si vous voulez découvrir le vrai sens de cette passion, rejoignez nous.

Petit rappel : le forum fonctionne surtout avec firefox et google chrome
Internet explorer présente certains bugs.
Aqualifestyle-france

forum d'aquariophilie responsable
 
Présentez-vous  AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  portailportail  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quand la mer et la terre broient du noir

Aller en bas 
AuteurMessage
Koi1
Modérateur Général
avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 2146

MessageSujet: Quand la mer et la terre broient du noir    Lun 9 Mai 2011 - 15:58

Liste des principaux déversements pétroliers SOURCE WIKIPEDIA


Carte mondiale des principaux déversements pétroliers de 1967 à 2010.

Par ordre chronologique descendant jusqu'en 1967

16 juillet au 18 juillet 2010
2 oléoducs
Propriétaire / Affréteur: China National Petroleum Corporation
Lieu: Dalian
Tonnage déversé / Conséquences: 1 500 t., deux nappes de 50 km² et 183 km² observées au 19 juillet en Mer Jaune

25 mai 2010


http://www.marinetraffic.com/ais/shipdetails.aspx?MMSI=533411000 (Si l'auteur le désir la photo sera enlevé à sa demande)




Pétrolier Bunga Kelana 3 vraquier Waily
Pavillon: Malaisie Saint-Vincent-et-les-Grenadines
Propriétaire / Affréteur: MISC Berhad, AET Tanker Holdings Sdn Bhd, Treasure Marine Ltd.
Lieu: Détroit de Singapour
Tonnage déversé / Conséquences: 2500 t, 7 km de côtes souillés à Singapour

20 avril - mi-juillet 2010. Puits définitivement scellé le 19 septembre.

Plate-forme pétrolière Deepwater Horizon
Pavillon: Îles Marshall
Propriétaire / Affréteur: Transocean Ltd (propriétaire) / BP, Anadarko Petroleum Corp et Mitsui (exploitants)
Lieu: Golfe du Mexique, 80 km au large de la Louisiane (États-Unis)
Tonnage déversé / Conséquences: 4 900 000 barils, selon l'estimation des spécialistes mandatés par le gouvernement américain. (environ 678 000 tonnes), 11 personnes portées disparues, 17 blessés, littoraux de la Louisiane, du Mississippi, de l'Alabama et de la Floride pollués. Selon les estimations du gouvernement américain 25% du pétrole déversé auraient brûlé ou auraient été directement récupérés au niveau de la tête du puits, 25% se seraient naturellement évaporés ou dissouts, 24% se seraient dispersés en micro-particules dans les eaux du Golfe et 26% sous forme de galettes se seraient déposés au fond ou auraient été rejetés sur les plages.

7 décembre 2007

Hebei Spirit / barge Samsung 1
Pavillon: Chine / Corée du Sud
Propriétaire / Affréteur: Hebei Spirit Shipping Co Ltd (Hong Kong)(Base de données Equasis.) groupe Samsung
Lieu: devant Incheon (Corée du Sud)
Tonnage déversé / Conséquences: 10 500 t, la barge Samsung 1, à la dérive, percute l’Hebei Spirit à l'ancre et lui perfore trois citernes, 160 km de côtes polluées jusqu'à 375 km du site de l'incident. C'est la pire catastrophe pétrolière qu'a connue la Corée du Sud.

11 novembre 2007

Volgoneft-139
Pavillon: Russie
Propriétaire / Affréteur: Volgotanker (Russie)
Lieu: détroit de Kertch (Ukraine)
Tonnage déversé / Conséquences: 1 300 t, les 2 200 t encore contenues dans les deux sections de l'épave sont récupérées., côtes du détroit souillées

11 août 2006
M/T Solar 1
Pavillon: Philippines
Propriétaire / Affréteur: Sunshine Marine Development Corp / Petron Corp
Lieu: Large de l’île de Guimaras (Philippines)
Tonnage déversé / Conséquences: 800 t, 2 064 t transportées. Le pétrolier coule à 28 km des côtes par 620 m de fond. Le pétrole resté dans les soutes de l'épave devait être pompé à compter de janvier 2007. , 1 mort, 1 disparu, grave pollution environnementale de 235 km de côtes de l'île en partie composées de mangrove

13 - 15 juillet 2006
Réserves nationales de pétrole
Pavillon: Liban
Propriétaire / Affréteur: Olmert / Peretz, gouvernement (Israël)
Lieu: Jiyyeh, 30 km au sud de Beyrouth (Liban)
Tonnage déversé / Conséquences: 10 à 15 000 t. Le bombardement de la centrale électrique de Jiyyeh touche les cuves de stockage. Quantité déversée dans la mer, une autre partie brûle durant plusieurs jours après les attaques, 150 km de côtes souillées

27 juillet 2003

Tasman Spirit
Pavillon: Grèce
Propriétaire / Affréteur: Assimina Maritime (Grèce)
Lieu: Large de Karâchi (Pakistan)
Tonnage déversé / Conséquences: 27 à 30 000 t. Le reste des 67 800 t transportées ainsi que les 440 t de fuel de soute sont pompés de l'épave brisée en deux dans le mois qui suit l'accident. Le pétrole répandu est traité avec des dispersants, quelques plages polluées

13 novembre 2002
Prestige
Pavillon: Bahamas
Propriétaire / Affréteur: Crown Ressources British Petroleum Suisse, Royaume-Uni, Russie
Lieu: Large du cap Finisterre (Espagne)
Tonnage déversé / Conséquences: 63 000 t. Remorqué au large, le pétrolier se brise en deux le 19 et coule à 240 km des côtes de la Galice à 3 500 m de profondeur. Le reste des 77 000 t contenues initialement dans le navire est pompé en 2004 des soutes de l'épave, environ 1 900 km de côtes portugaises, espagnoles et françaises sont touchées. En France la pollution prend la forme d'arrivages de boulettes d'hydrocarbure à partir du 31 décembre et jusque durant le second semestre 2003, sur toute la façade Atlantique, de la frontière franco-espagnole jusqu'au nord de la Manche.

15 - 20 mars 2001

plate-forme pétrolière P-36
Pavillon: Brésil
Propriétaire / Affréteur: Petrobras
Lieu: Bacia de Campos au large de Rio de Janeiro, Brésil
Tonnage déversé / Conséquences: 300 000 litres + 1 200 000 litres de gazole, 11 morts

12 décembre 1999

Erika
Pavillon: Malte
Propriétaire / Affréteur: Tevere Shipping (Malte) / Total Fina SA
Lieu: Golfe de Gascogne au large de la Bretagne (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 19 800 t. Quantité directement déversées dans la mer. Le reste du chargement (11 200 t) est pompé des deux morceaux de l'épave immergée à 120 m de profondeur de juin à septembre 2000, 400 km de côtes de cinq départements souillées. Finistère (touché le 23 décembre), Morbihan (le 24), Loire-Atlantique (le 26), Vendée (le 27) et Charente-Maritime (le 31).

15 octobre 1997
Evoikos (1)
Orapin Global (2)
Pavillon: Chypre (1) Thaïlande (2)
Lieu: Détroit de Singapour
Tonnage déversé / Conséquences: 28 500 t. Répandues par trois citernes de l’Evoikos, catastrophe environnementale évitée.

2 juillet 1997
Diamond Grace
Pavillon: Japon
Lieu: Baie de Tokyo
Tonnage déversé / Conséquences: 1 300 t

8 février 1997
San Jorge
Pavillon: Panama
Lieu: Large de Punta del Este (Uruguay)
Tonnage déversé / Conséquences: 6 000 t, 25 km de côtes autour de Punta del Este ainsi que l'île aux Loups sont touchées. L'une des plus importantes réserves naturelles mondiales de phoques à fourrure et lions de mer.

2 janvier 1997
Nakhodka
Pavillon: Russie
Lieu: Préfecture de Shimane (Japon)
Tonnage déversé / Conséquences: 6 240 t. Le pétrolier chavire puis se brise en deux lors d'une tempête. La section avant s'échoue mais l'arrière coule par 2 500 m de fond au large des côtes de la préfecture de Shimane. 1 mort, important impact environnemental sur les côtes.

15 février 1996

Sea Empress
Pavillon: Libéria
Propriétaire / Affréteur: Sea Tankers (Chypre)
Lieu: Milford Haven (Pays de Galles)
Tonnage déversé / Conséquences: 72 860 t. Dont 360 t de fuel de soute. Quantité totale de pétrole transportée: 130 824 t. Les échouages répétés suite à plusieurs tentatives infructueuses de remise à flot ainsi que la tempête entraînent la détérioration de 21 des 24 citernes. 200 km de côtes touchées

25 octobre 1994
oléoduc Kharyaga - Oussinsk
Pavillon: Russie
Lieu: Près de Oussinsk (Russie)
Tonnage déversé / Conséquences: 104 400 t.

31 mars 1994
Seki / Baynunah
Pavillon: Panama
Lieu: Émirat de Fujaïrah (golfe d'Oman)
Tonnage déversé / Conséquences: 15 900 t. Quantité de brut perdue par le Seki après être entré en collision avec le pétrolier émirati Baynunah, plusieurs plages touchées.

1er semestre 1993
Cuves de stockage
Pavillon: Angola
Lieu: Soyo (Angola)
Tonnage déversé / Conséquences: 55 000 t, 400 000 barils (source IOSC) avec une densité API de 32° API (source Département de l'Énergie américain, p. 7). Les combats entre l'UNITA et l'armée régulière pour le contrôle de Soyo provoquent la destruction de deux cuves qui s'enflamment.

5 janvier 1993

Braer
Pavillon: Libéria
Propriétaire / Affréteur: Braer Corp. / Canadian Ultramar Ltd
Lieu: Sud des Îles Shetland (Royaume-Uni)
Tonnage déversé / Conséquences: 86 200 t, 84 700 t de brut + plus de 1 500 t de fuel de soute. Pollution limitée grâce aux effets de la tempête.

19 avril 1992
Katina P
Pavillon: Malte
Propriétaire / Affréteur: Grèce
Lieu: Devant Maputo (Mozambique)
Tonnage déversé / Conséquences: 72 000 t. Le navire est volontairement échoué sur un banc de sable après avoir subi des dommages structurels au cours d'une tempête. Deux réservoirs laissent échapper du brut. Le pétrolier est remorqué au large mais coule le 27 à 185 km des côtes du Mozambique avant que son chargement n'ait pu être transféré sur un autre navire. Côtes mozambicaines polluées.

2 mars 1992
Puits de pétrole
Pavillon: Ouzbékistan
Lieu: Vallée de Ferghana (Ouzbékistan)
Tonnage déversé / Conséquences: 285 000 t

3 décembre 1992

Aegean Sea
Pavillon: Grèce
Lieu: Entrée du port de de La Corogne (Espagne)
Tonnage déversé / Conséquences: 74 000 t. La majeure partie du pétrole est consumée durant l'incendie qui se déclare à bord après l'échouage du navire ou se disperse en mer, une faible quantité est pompée de la section arrière. 300 km de côtes polluées. La même zone qui avait déjà été touchée en 1976 par le naufrage de l'Urquiola.

28 mai 1991

ABT Summer
Pavillon: Libéria
Lieu: Océan Atlantique Sud, 1 300 km au large de l'Angola
Tonnage déversé / Conséquences: 260 000. C'est la deuxième (avec celle du Fortuneship) plus grande catastrophe pétrolière au monde en termes de volume due à un navire.

11 avril 1991

Amoco Milford Haven
Pavillon: Chypre
Lieu: Large de Gênes (Italie)
Tonnage déversé / Conséquences: 145500 t. 144 000 t de fuel lourd iranien et 1500 t de fuel de soute, gazole et huiles. Une large partie du pétrole a été consumée lors de l'incendie qui a ravagé le navire durant 70 heures suite à son explosion et s'est déposée au fond de la mer sous forme de bitume. C'est la plus importante catastrophe pétrolière en mer Méditerranée et la septième en termes de volume au niveau mondial due à un navire. 5 morts, pollution sur les côtes italiennes et françaises.

7 mars 1991
Vistabella Aussi orthographié «Vista Bella». (barge)
Pavillon: Trinité-et-Tobago
Lieu: 20 km au N-E de l'île Niévès, Saint-Christophe-et-Niévès (mer des Caraïbes)
Tonnage déversé / Conséquences: 2 000 t, 5 pays touchés

15 février - novembre 1991
Guerre du Golfe: puits de pétrole. Initiant sa retraite, l'armée irakienne sabote plus de 700 puits de pétrole.
Pavillon: Koweït
Propriétaire / Affréteur: Sabotage de la part de l'Irak
Lieu: Koweït
Tonnage déversé / Conséquences: 60 à 150 millions de barils? Pas d'estimation fiable pour l'ensemble du pétrole déversé. L´International Oil Spill Conference, dans l'un de ses documents et citant un document de 1998 écrit par MM. Omar, Briskey, Misak et Asem avance un perte totale de plus de 60 millions de barils brûlés ou déversés sur le sol. La Federal Research Division of the Library of Congress (accessible en ligne dans un résumé des Country Studies) avance quand à elle un chiffre de 150 millions de barils. L'EPA américaine estime à la mi-1991 que 3 à 6 millions de barils ont brûlé par jour au plus fort des incendies. (environ 7,16 à 17,9 millions de t), plus de 700 puits sabotés dont plus de 600 en feu. En juillet/août seuls 249 puits auparavant en feu ont été contrôlés (source EPA), plus de 500 au 1er octobre (source EPA), les derniers incendies sont maîtrisés en novembre. Le contrôle des puits est rendu plus difficile par la présence de mines antipersonnels déposées intentionnellement autour de certains d'entre eux afin de ralentir les équipes de secours (sources: IOSC, EPA). Près de 5% du sol koweïtien pollué par les déversements ou les retombées des incendies, source: USGS, retombées découvertes jusque dans les neiges de l'Himalaya ,source: Federal Research Division of the Library of Congress, les déversements continus provoquent la formation de plus de 300 lacs contenant de 25 à 50 millions de barils de pétrole. Selon le Ministre koweïtien du pétrole cité par l'USGS, non comptée la quantité déjà absorbée par le sol au niveau de ces lacs.

19 - 28 janvier 1991
Guerre du Golfe: terminaux pétroliers. Sabordage de 4 navires (dont des pétroliers irakiens) et sabotage du terminal pétrolier koweïtien de Mina Al-Ahmadi et du terminal de chargement iralien de Mina Al-Bakr
Pavillon: Koweït et Irak
Propriétaire / Affréteur: Sabotage de la part de l'Irak
Lieu: Golfe Persique
Tonnage déversé / Conséquences: Estimée entre 700 000 et 900 000 t. Estimation très difficile, entre 6 et 8 millions de barils selon la NOAA et l'ONU, 11 millions de barils pour le chiffre le plus élevé prenant en compte d'autres fuites qui ont eu lieu jusqu'en juin depuis d'autres terminaux et des petits pétroliers irakiens coulés. En plus du pétrole directement déversé dans les eaux s'ajoute celui sous forme de résidus de combustion en provenance des puits à terre en feu. Les côtes iraniennes, koweïtiennes et 803 km de côtes saoudiennes, importante pollution résiduelle de la zone 12 ans après les événements

6 août 1990
Sea Spirit
Pavillon: Chypre
Lieu: Détroit de Gibraltar
Tonnage déversé / Conséquences: 9 860 t, le Maroc (600 km de côtes) et l'Espagne sont touchés

29 décembre 1989

Aragon
Pavillon: Espagne
Lieu: Nord de l'archipel de Madère (Portugal)
Tonnage déversé / Conséquences: 25 000 t, Porto Santo ainsi que plusieurs îles inhabitées sont touchées trois semaines après l'incident.

19 décembre 1989
Khark 5
Pavillon: Iran
Lieu: 220 km au large de Safi (Maroc)
Tonnage déversé / Conséquences: 70 000 t, quelques pollutions au sud de Casablanca. Pratiquement tout le pétrole s'évapore avant de toucher les côtes en raison des caractéristiques de l'hydrocarbure.

24 mars 1989

Exxon Valdez
Pavillon: Îles Marshall (États-Unis)
Propriétaire / Affréteur: Exxon (É.-U.)
Lieu: Baie du Prince-William (Alaska)
Tonnage déversé / Conséquences: 38 500 t, 1 770 km de côtes. C'est la plus grave marée noire survenue aux États-Unis. Bien que moins importante en termes de volume déversé comparé à d'autres accidents dans le monde, l'impact environnemental est majeur.

10 novembre 1988
Odyssey
Pavillon: Libéria
Lieu: Océan Atlantique Nord, 1 300 km au large du Canada
Tonnage déversé / Conséquences: 132 000 t

mai 1988

Barcelona
Lieu: Iran
Tonnage déversé / Conséquences: 140 000 t

14 mai 1988
Seawise Giant
Pavillon: Norvège
Propriétaire / Affréteur: Loki Stream AS (Norvège) / Irak
Lieu: Détroit d'Ormuz
Tonnage déversé / Conséquences: 50 000 t. Endommagé par l'aviation irakienne dans le cadre de la guerre Iran-Irak. C'est le plus grand navire jamais construit (458,45 m de long, 564 765 t de port en lourd).

décembre 1987
Norman Atlantic
Propriétaire / Affréteur: Irak
Lieu: Oman
Tonnage déversé / Conséquences: 85 000 t. Détruit par bombardement durant la guerre Iran-Irak.

novembre 1987
Fortuneship
Lieu: Iran
Tonnage déversé / Conséquences: 260 000 t. C'est la deuxième (avec celle de l’ABT Summer) plus grande catastrophe pétrolière au monde en termes de volume due à un navire.

6 décembre 1985
Nova
Pavillon: Libéria
Lieu: Golfe Persique, 170 km au sud de l'île de Kharg (Iran)
Tonnage déversé / Conséquences: 70 000 t

septembre 1985
Son Bong
Lieu: Iran
Tonnage déversé / Conséquences: 200 000 t. C'est la sixième plus grande catastrophe pétrolière au monde en termes de volume due à un navire.

juillet 1985
M. Vatan
Lieu: Iran
Tonnage déversé / Conséquences: 100 000 t

février 1985
Neptunia
Lieu: Iran
Tonnage déversé / Conséquences: 60 000 t

9 décembre 1983
Pericles G.C.
Pavillon: Grèce
Lieu: 30 km au large de Doha (Qatar)
Tonnage déversé / Conséquences: 47 620 t

5 août 1983

Castillo de Bellver
Pavillon: Espagne
Lieu: Large du Cap (Afrique du Sud)
Tonnage déversé / Conséquences: 252 000 t. Dont 50 à 60 000 t directement déversées dans la mer, le reste ayant coulé avec l'épave, enfermé dans ses soutes. C'est la quatrième plus grande catastrophe mondiale en termes de volume due à un navire. Pollution réduite, la nappe s'étant dissoute au large.

mai 1983
Panoceanic Fama
Lieu: Iran
Tonnage déversé / Conséquences: 60 000 t

10 février ou suivant les sources: 24 janvier (CEDRE), 4 février (Environmental Research) - 18 septembre 1983 – mars ou avril (CEDRE) 1983 – mai ou mars (CEDRE) 1985
plate-forme pétrolière n° 3 - plate-forme pétrolière n° 4
Pavillon: Iran
Propriétaire / Affréteur: Irak
Lieu: Champ pétrolifère de Nowruz (Golfe Persique)
Tonnage déversé / Conséquences: 260 à 272 000 t. En février un pétrolier heurte la plate-forme n° 3 qui entraîne une rupture du riser. La plate-forme subit une attaque aérienne irakienne (guerre Iran-Irak) en mars entraînant l'incendie du pétrole qui se déversait depuis l'incident initial. Ce puits est colmaté le 18 septembre. En mars la plate-forme n° 4, voisine, subit aussi une attaque irakienne. Le pétrole s'échappe et brûle durant deux ans jusqu'à ce que le puits soit condamné en mai 1985. 20 morts, 11 morts au niveau du puits n° 3 et 9 au puits n° 4, pas de côtes touchées.

7 janvier 1983
Assimi
Pavillon: Grèce
Lieu: Mer d'Oman au large d'Oman
Tonnage déversé / Conséquences: 52 500 t, pas de pollution côtière

20 août 1981
cuves de stockage
Pavillon: Koweït
Lieu: Ash Shuaybah, sud de Koweït (Koweït)
Tonnage déversé / Conséquences: 106 000 t

29 mars 1981
Cavo Cambanos
Pavillon: Grèce
Lieu: Large de la Corse (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 18 000 t. Le navire explose au large de l'Espagne mais reste à flot, dérive durant trois mois puis est coulé le 5 juillet au large de la Corse par la Marine Nationale. Pratiquement tout le pétrole se disperse au large.

1er août 1980
Puits de pétrole D-103
Pavillon: Libye
Lieu: 800 km au sud-est de Tripoli (Libye)
Tonnage déversé / Conséquences: 142 800 t

7 mars 1980

Tanio
Pavillon: Madagascar
Lieu: Nord de l'île de Batz, Bretagne (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 19 400 t. Dont 900 t de fuel lourd et gazole, dont 5 000 t enfermées dans la section avant qui coule par 100 m de fond. Le reste du chargement, 7 500 t, est récupéré de la section arrière. 8 morts, 200 km de côtes du Finistère et des Côtes-d'Armor sont souillées.

23 février 1980
Irenes Serenade
Pavillon: Grèce
Lieu: Baie de Navarin (Grèce)
Tonnage déversé / Conséquences: 102 660 t. Une série d'explosions provoque un incendie qui dure jusqu'à ce que le navire coule le lendemain matin. L'épave engloutie continue de relâcher du pétrole durant des mois jusqu'à ce que le gouvernement prenne la décision de crever les poches avec des explosifs presque un an après l'accident. 2 morts, littoraux de la baie pollués et jusqu'à 100 km du lieu de l'accident.

15 novembre 1979

Independenta / Evrialy
Pavillon: Roumanie
Lieu: Entrée Sud du Bosphore (Turquie)
Tonnage déversé / Conséquences: 95 000 t. L’Independenta explose suite à la collision. Les deux navires prennent feu. Assez faible pollution du littoral. Il est supposé que la majeure partie du pétrole s'est consumé durant l'incendie qui a duré jusqu'au 14 décembre ou s'est dissout dans la mer de Marmara. Pas de rapport indiquant des opérations de nettoyage des côtes souillées.

1er novembre 1979
Burmah Agate / Mimosa
Pavillon: Libéria
Lieu: Près de Galveston, Texas (États-Unis)
Tonnage déversé / Conséquences: 41000 t. La collision provoque une explosion qui enflamme le pétrole s'échappant du Burmah Agate. L'épave brûle jusqu'au 8 janvier 1980 et consume environ 48% du chargement. 38% du chargement est récupéré par transfert vers d'autres navires. 31 morts du Burmah Agate, plusieurs côtes touchées, certaines sévèrement.

août 1979
World Protector
Lieu: Inde
Tonnage déversé / Conséquences: 70 000 t

19 juillet 1979

Atlantic Empress / Aegean Captain
Pavillon: Grèce
Lieu: Large de Tobago (Trinité-et-Tobago)
Tonnage déversé / Conséquences: 287 000 t. 276 000 t de l’Atlantic Empress + 4 à 11 000 t de l’Aegean Captain (200 000 t de brut à bord). L’Atlantic Empress brûle durant 15 jours avant de sombrer. Ce naufrage est celui du plus grand navire ayant jamais sombré et c'est la plus grave catastrophe pétrolière en volume due à un navire. 26 morts, pratiquement aucune pollution côtière.

6 juillet 1979
Cuve de stockage n°6
Pavillon: Nigeria
Lieu: Forcados (Nigeria)
Tonnage déversé / Conséquences: 81 300 t.

3 juin 1979 au 23 mars 1980
Plate-forme Ixtoc 1
Pavillon: Mexique
Propriétaire / Affréteur: Perforaciones Marinas del Golfo / Pemex (Mexique)
Lieu: Golfe du Mexique
Tonnage déversé / Conséquences: 470 000 t. Aucune étude précise sur la quantité de pétrole perdue ni sur l'ampleur de la pollution n'a été réalisée et les estimations vont jusqu'à 1 500 000 t déversées suivant le CEDRE. Le puits ne sera maîtrisé que le 23 mars 1980 au terme de 295 jours de lutte. C'est la deuxième plus importante catastrophe pétrolière après celle survenue au Koweït durant la guerre du Golfe, pollution de Campêche (Mexique) au Texas (États-Unis).

28 avril 1979
Gino / Team Castor
Pavillon: Libéria / Norvège
Lieu: Large de l'île d'Ouessant (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 41 000 t. Dont 1 000 t du Team Castor. 32 000 des 40 000 t de noir de carbone, plus lourd que l'eau, transportées par le Gino se déversent directement dans la mer. Le navire et l'ensemble du produit coulent au Sud-Ouest d'Ouessant par 120 m de fond. Pollution sous-marine, pas de côtes touchées.

8 janvier 1979

Bételgeuse
Pavillon: France
Propriétaire / Affréteur: Compagnie Navale des Pétroles (France)
Lieu: Terminal pétrolier de Whiddy Island dans la baie de Bantry (S-O de l'Irlande)
Tonnage déversé / Conséquences: 40 000 t de brut léger arabe. Quantité de pétrole restant à bord lors de l'explosion du navire. Une partie de la cargaison brûle durant les 24 heures que dure l'incendie, la majeure partie restante est récupérée par pompage durant les semaines qui suivent après que la zone a été confinée par des barrages et arrosée de dispersants. 49 morts, les 42 membres d'équipage plus 7 ouvriers du terminal pétrolier, pas de pollution sur le littoral mais des zones de pêche environnantes sont touchées et interdites.

31 décembre 1978

Andros Patria
Pavillon: Grèce
Lieu: Large du cap Finisterre (Espagne)
Tonnage déversé / Conséquences: 50 à 60 000 t. Quantité répandue en mer après l'explosion du navire. Le reste des 208 000 t transportées est transféré sur un autre navire. 34 morts, très faible pollution côtière.

11 décembre 1978
Cuve de stockage
Pavillon: Zimbabwe
Lieu: Harare (Zimbabwe)
Tonnage déversé / Conséquences: 68 000 t.

7 décembre 1978
Tadotsu
Lieu: Détroit de Malacca, près de Dumai (Indonésie).
Tonnage déversé / Conséquences: 44 900 t.

7 juillet 1978
Cabo Tamar
Pavillon: Chili
Lieu: Chili
Tonnage déversé / Conséquences: 7 700 à 60 000 t. Estimations très divergentes suivant les sources.

12 juin 1978
Cuves de stockage
Pavillon: Japon
Lieu: Sendai, préfecture de Miyagi (Japon)
Tonnage déversé / Conséquences: 60 200 t.

25 mai 1978
oléoduc n° 126
Pavillon: Iran
Lieu: Ahvaz (Iran)
Tonnage déversé / Conséquences: 95 200 t.

16 mars 1978

Amoco Cadiz
Pavillon: Libéria
Propriétaire / Affréteur: Amoco Transport (USA) / BP
Lieu: Finistère (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 227 000 t. C'est la cinquième plus grande catastrophe pétrolière mondiale en volume due à un navire et l'une des principales en termes d'impact sur l'environnement. 360 km de côtes polluées entre Brest et Saint-Brieuc, très grave impact écologique. Cet accident entrainera la refonte du plan Polmar et la création du CEDRE en France ainsi que celle de rails de circulation dans la Manche.

23 février 1977
Hawaiian Patriot
Pavillon: Libéria
Lieu: 550 km à l'ouest de Hawaï
Tonnage déversé / Conséquences: 99 000 t. Le 23 la coque se fissure suite à une tempête et laisse échapper environ 18 000 t de pétrole jusqu'à ce que le navire prenne feu le lendemain et explose. L'incendie dure plusieurs heures puis l'épave sombre. Pas de pollution côtière. Les vents et courants poussent la nappe vers l'Ouest qui se dissipe naturellement.

15 décembre 1976

Argo Merchant
Pavillon: Libéria
Lieu: Nantucket Shoals au large du Massachusetts (États-Unis)
Tonnage déversé / Conséquences: 28 000 t, pas de côte touchée, faible impact constaté sur l'environnement. L'ensemble du chargement est perdu en raison des mauvaises conditions météorologiques qui évitent en contre-partie au pétrole d'atteindre les côtes.

15 octobre 1976

Boehlen
Pavillon: Allemagne de l'Est
Lieu: Large de l'île de Sein (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 7 000 t. Les 2 500 t qui subsistent dans l'épave immergée sont pompées en 1977. 28 morts, 25 membres d'équipage du navire, 1 soldat qui nettoyait les côtes et qui est emporté par la tempête, 2 plongeurs lors des opérations de pompage. Côtes de l'île de Sein et du continent polluées.

12 mai 1976

Urquiola
Pavillon: Espagne
Lieu: La Corogne (Espagne)
Tonnage déversé / Conséquences: 101 000 t, 1 mort, 200 km de côtes touchées et importante pollution atmosphérique. Jusqu'à 100 km à l'intérieur des terres, due à l'épaisse fumée dégagée par l'incendie provoqué par les explosions du navire.

24 janvier 1976

Olympic Bravery
Pavillon: Libéria
Lieu: Ouessant (France)
Tonnage déversé / Conséquences: 1 200 t de fuel de soute. Le pétrolier était à vide au moment de l'accident. 4 morts,. quatre personnels de l'Aviation navale meurent dans un accident d'hélicoptère lors d'une mission de reconnaissance de la pollution. 4 km de côtes polluées.

13 mai 1975
Epic Colocotronis
Pavillon: Grèce
Lieu: 100 km N-E de Porto Rico
Tonnage déversé / Conséquences: 57 000 t.

31 janvier 1975
Corinthos / Edgar M. Queeny
Pavillon: Libéria
Lieu: Embouchure du Delaware, État du Delaware (États-Unis)
Tonnage déversé / Conséquences: 36 000 t. Ainsi que 2 000 barils de paraffine de l’Edgar M. Queeny. Lors d'une manœuvre celui-ci heurte le Corinthos qui explose, prend feu, se brise et coule. 26 morts du Corinthos, pollution de l'embouchure du fleuve.

29 janvier 1975

Jakob Maersk
Pavillon: Danemark
Lieu: Entrée du port de Leixoes, près de Porto (Portugal)
Tonnage déversé / Conséquences: 84 000 t. Le pétrolier explose après avoir heurté un haut-fond et se brise en trois. La section centrale et l'arrière coulent, l'avant est en flammes et s'échoue quelques jours après. 7 morts, côtes souillées jusqu'à 50 km du site de l'accident. Il est estimé que 40 à 50 000 t du chargement ont brûlé, que 25 000 t. se sont dissous en mer et que 15 000 t ont touché le littoral.

13 janvier 1975
British Ambassador
Lieu: Océan Pacifique Nord, 330 km à l'ouest d'Iwo Jima (Japon)
Tonnage déversé / Conséquences: 48 300 t

18 décembre 1974
Raffinerie de Mizushima
Pavillon: Japon
Lieu: Kurashiki, préfecture d'Okayama (Japon)
Tonnage déversé / Conséquences: 39 500 t.

9 novembre 1974
Yuyo Maru No. 10 / Pacific Ares
Pavillon: Japon / Libéria
Lieu: Baie de Tōkyō (Japon)
Tonnage déversé / Conséquences: 50 000 t. Le Yuyo Maru est chargé de 20 830 t de naphta léger, 20 200 t de propane et 6 440 t de butane, le Pacific Ares de 14 835 t d'acier. La collision provoque l'explosion du Yuyo Maru qui prend feu ainsi que le Pacific Ares. Le pétrolier est remorqué à l'extérieur de la baie où il est coulé par bombardement le 27 novembre. 33 morts

9 août 1974

Metula
Lieu: Est du détroit de Magellan (Chili)
Tonnage déversé / Conséquences: 51 000 t. Dont 4 000 t de fuel de soute. Côtes Nord de la Terre de Feu polluées. Aucune opération de nettoyage n'a eu lieu. 20 ans plus tard des dépôts dus à la catastrophe étaient encore visibles sur le littoral.

10 juin 1973
Napier
Pavillon: Libéria
Lieu: Ile Guamblim, Archipel de las Guaitecas (Chili)
Tonnage déversé / Conséquences: 38 440 t

19 décembre 1972

Horta Barbosa
Sea Star / Horta Barbosa
Pavillon: Corée
Lieu: Golfe d'Oman
Tonnage déversé / Conséquences: 115 000 t. Les deux navires sont en feu après la collision, celui de l’Horta Barbosa étant maîtrisé dans les 24 heures. Le Sea Star continue à être la proie des flammes jusqu'au moment de couler le 24 décembre.

7 décembre 1971

Texaco Denmark
Lieu: Mer du Nord, au large de la Belgique
Tonnage déversé / Conséquences: 106 300 t.

27 février 1971

Wafra
Pavillon: Libéria
Lieu: Cap des Aiguilles (Afrique du Sud)
Tonnage déversé / Conséquences: 63 000 t.

1er juin 1970

Ennerdale
Lieu: Seychelles
Tonnage déversé / Conséquences: 47 000 t;

20 mars 1970

Othello
Lieu: Baie de Tralhavet (Suède)
Tonnage déversé / Conséquences: 61 200 t. Le tonnage de brut répandu est sujet à controverse, certaines sources avançant des chiffres qui seraient en contradiction avec les capacités d'un navire du même nom enregistré sur le registre de la Lloyd's. Le fait qu'une large quantité du pétrole ait coulé sous la glace qui recouvrait en grande partie la baie rend les estimations difficiles.

11 février 1969

Julius Schindler
Lieu: Ponta Delgada, Açores (Portugal)
Tonnage déversé / Conséquences: 96 600 t.

13 juin 1968

World Glory
Lieu: Océan Indien, 100 km au large de Durban (Afrique du Sud)
Tonnage déversé / Conséquences: 48 300 t.

29 février 1968

Mandoil
Lieu: Océan Pacifique Nord, près de Warrenton, Oregon (États-Unis)
Tonnage déversé / Conséquences: 42 900 t.

18 mars 1967
Torrey Canyon

Pavillon: Libéria
Propriétaire / Affréteur: Unocal (USA) (propriétaire) / BP (affréteur)
Lieu: Îles Sorlingues (Grande-Bretagne)
Tonnage déversé / Conséquences: 119 000 t, pollution sur les côtes britanniques et françaises; L'usage de dispersants à mauvais escient et mal adaptés se révèlera être une autre source de grave pollution. C'est la première grande catastrophe qui met en alerte l'opinion publique sur le danger des marées noires.

Si vous avez un mal de tête a lire toute cette liste d'accident, je vous explique pas le mal de tête que peut avoir la terre avec nos conneries.


Les animaux partage la terre avec humain, l'humain ne partage pas la terre avec les animaux.
Travailler est inutile, la preuve Jésus n'a jamais travailler.


Dernière édition par Koi1 le Lun 9 Mai 2011 - 20:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Webmaster
Administrateur
avatar

Date d'inscription : 27/05/2008
Nombre de messages : 5509

Liste de Maintenance
Mise à jour ::

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Lun 9 Mai 2011 - 18:12

Incroyable et dire qu'on s'attend à avoir 2€ le litre à la pompe à essence, c'est à ce demander si il ne nous font pas payer les marées noires ... scratch


*******************************************************************************


Message pour les retardataires
Je vous invite à cliquer ici pour signer la Charte du Forum "obligatoire pour l'activation de votre compte"


Le monde de l'aquariophilie et passionnant quand on sait le regarder avec du recul, n'oubliez pas que peut être quelque part dans le monde un autre aquariophile (aquarist) est prêt à partager ses connaissances avec vous.

*******************************************************************************

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été pêché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.

citation d'un grand chef indien
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aqualifestyle-france.com
Jo
Accros
avatar

Date d'inscription : 29/09/2010
Nombre de messages : 1556

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 2 fevrier 2011

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Mar 10 Mai 2011 - 7:32

Effectivement cela est impressionnant. Ta liste fait froid dans le dos, on peut l'appeler la liste Noir.
Et comme dis Tyty, il est vrai que c'est à se demander si ce n'est pas pour payer les pots cassés que le litre arrive à 2 euros !

Et bien sur il ne faut pas oublier les degazages sauvage au large de nos côtes.
Revenir en haut Aller en bas
connexion13380
Paradis des aquariophiles
avatar

Date d'inscription : 21/06/2010
Nombre de messages : 2111

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 15/03/2012

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 14 Mai 2011 - 9:58

cet échantillon de catastrophe écologique est horrible....
si encore les abus sur le prix du litres de carburant servait à l'écologie, mais à mon avis c'est seulement pour que ces gros pétroliers s'en mettent plein les poches et rien d'autre. (ils savent répercuter les hausses, mais jamais les baisses).


25L : Crevettes Neocaridina heteropoda var. Sakura.
25L : Crevettes Neocaridina heteropoda var. red cherry.
50L : à vendre (avec chauffage, pompe interne, thermomètre, pompe à air, couvercle plexy)
60L : Hôpital.
84L : Crevettes Caridina Cantonensis Grade A/B/SS/SSS Crystal red & black, Neocaridina heteropoda rili, 15 Danio Margaritatus, Pseudoepiplatys annulatus.
260L : bac de grossissement Discus.
450L : Amazonien : 7 Discus, Corydoras (8 trilineatus, 8 Aeneus, 3 Albinos, 1 sterbai, 2 schwartzi), 60 Paracheirodon axelrodi, 30 Hemigrammus Bleheri, 8 otocinclus affinis, 5 Biotodoma cupido, 2 Dicrossus filamentosus M/F, Apistogramma Eremnopyge F2, 1 Dekeyseria brachyura (L168).
Revenir en haut Aller en bas
Koi1
Modérateur Général
avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 2146

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 14 Mai 2011 - 10:32

avez vous vu sur France 3 dans l'émission talhassa "le sang du nigéria" ?

intéréssent comme reportage.


Les animaux partage la terre avec humain, l'humain ne partage pas la terre avec les animaux.
Travailler est inutile, la preuve Jésus n'a jamais travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Cagouillard17
Administrateur
avatar

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 3762

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 29/04/2011

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 14 Mai 2011 - 12:59

Koi1 a écrit:
avez vous vu sur France 3 dans l'émission talhassa "le sang du nigéria" ?

intéréssent comme reportage.

Oui je l'ai vu hier soir les mangroves détruites


connexion13380 a écrit:
cet échantillon de catastrophe écologique est horrible....
si encore les abus sur le prix du litres de carburant servait à l'écologie, mais à mon avis c'est seulement pour que ces gros pétroliers s'en mettent plein les poches et rien d'autre. (ils savent répercuter les hausses, mais jamais les baisses).

Si le carburant arrive a 2€ c'est pas la faute au pétrolier mais a l’état français +66% de taxes




Poisson

Revenir en haut Aller en bas
kiki
Membre du Forum
avatar

Date d'inscription : 22/05/2009
Nombre de messages : 101

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 14 Mai 2011 - 14:57

L'état français certes mais tout ce qui se rarifie devient cher normal , le pétrole n'échappe pas à la règle ... Pour le Nigéria c'est tout simplement scandaleux mais bon des exemples comme ça y en a des tonnes sur terre malheuresement . Aprés on s'etonne des actions de certains groupes armés ....
Revenir en haut Aller en bas
connexion13380
Paradis des aquariophiles
avatar

Date d'inscription : 21/06/2010
Nombre de messages : 2111

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 15/03/2012

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 14 Mai 2011 - 16:22

Cagouillard17 a écrit:
Koi1 a écrit:
avez vous vu sur France 3 dans l'émission talhassa "le sang du nigéria" ?

intéréssent comme reportage.

Oui je l'ai vu hier soir les mangroves détruites


connexion13380 a écrit:
cet échantillon de catastrophe écologique est horrible....
si encore les abus sur le prix du litres de carburant servait à l'écologie, mais à mon avis c'est seulement pour que ces gros pétroliers s'en mettent plein les poches et rien d'autre. (ils savent répercuter les hausses, mais jamais les baisses).

Si le carburant arrive a 2€ c'est pas la faute au pétrolier mais a l’état français +66% de taxes

Avec les millions/milliard de dollars de bénéfices dégagés chaque année on peut dire que forcément ils y sont aussi pour quelque chose, et l'état français aurait tord de se priver de ces taxes (ils savent bien que même à 5€ le litre les gens continueront à rouler en voiture, même chose pour les cigarettes la hausse n'a pas fait reculer le nombre de fumeur, et idem pour l'alcool et ce depuis des décennies maintenant, créer le besoin et ensuite taper un bon coup), en tous cas c'est une rentrée certaine dans les caisses, et ils faut bien payer tout les frais qu'engendre notre système "généreux"....


25L : Crevettes Neocaridina heteropoda var. Sakura.
25L : Crevettes Neocaridina heteropoda var. red cherry.
50L : à vendre (avec chauffage, pompe interne, thermomètre, pompe à air, couvercle plexy)
60L : Hôpital.
84L : Crevettes Caridina Cantonensis Grade A/B/SS/SSS Crystal red & black, Neocaridina heteropoda rili, 15 Danio Margaritatus, Pseudoepiplatys annulatus.
260L : bac de grossissement Discus.
450L : Amazonien : 7 Discus, Corydoras (8 trilineatus, 8 Aeneus, 3 Albinos, 1 sterbai, 2 schwartzi), 60 Paracheirodon axelrodi, 30 Hemigrammus Bleheri, 8 otocinclus affinis, 5 Biotodoma cupido, 2 Dicrossus filamentosus M/F, Apistogramma Eremnopyge F2, 1 Dekeyseria brachyura (L168).
Revenir en haut Aller en bas
Sardou31
Accros
avatar

Date d'inscription : 27/12/2010
Nombre de messages : 226

Liste de Maintenance
Mise à jour ::

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 14 Mai 2011 - 18:49

connexion13380 a écrit:
ils faut bien payer tout les frais qu'engendre notre système "généreux"....

T'as tout dit :D
Revenir en haut Aller en bas
Koi1
Modérateur Général
avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 2146

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Mar 17 Mai 2011 - 7:02

La seul solution que je vois pour les trajet de tout les jours, la voici



les avantages:
Écologique
Économique
Ne fait pas trop de bruit
Ne consomme pas de carburant ou il faudrait dire de taxe
Pas d'assurrence exorbitant, ni de bonus / malus
Pas d'excès de vitesse
Possibilité de téléphone en roulant
Pas de ceinture de sécurité

Inconvénient
Retirait les déjections animal sur la voie publique surtout en ville.
Rayons d'autonomie réduire
Avoir un terrain de 1Ha mini


Les animaux partage la terre avec humain, l'humain ne partage pas la terre avec les animaux.
Travailler est inutile, la preuve Jésus n'a jamais travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Jo
Accros
avatar

Date d'inscription : 29/09/2010
Nombre de messages : 1556

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 2 fevrier 2011

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Mar 17 Mai 2011 - 8:17

La solution est bonne Eric, mais tu as oublié l'inconvenient principale... le temps pour faire 10 km ! Et comme aujourd'hui le temps c'est de l'argent...

Plus serieusement ne sommes nous pas tous un peu fautifs, et malgrés tous esclave des temps moderne.
Si nous n'utilisions pas notre voiture pour parcourir les 500 metres qui nous separe de la boulangerie, si nous n'allions plus au Super-Marché qui avale des milliers de litres de carburant pour apporter tout leur produits.

Tout simplement si nous étions tous plus responsable en ce disant que c'est peu être à notre echelle que se joue l'avenir et non pas à cause des gros industriels qui eux font tourner le monde que parce que l'on veut bien acheter leurs produits. A mediter.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Koi1
Modérateur Général
avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 2146

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Sam 21 Mai 2011 - 10:56

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Jo.

Le temps c'est de l'argent, c'est pas nouveau , les temps moderne non plus

Ces maximes est pour nous bourrais la tête. Pendant ce temps d'autres se met plein d'argent dans les poches, que se soit politique, patronna ou financier. Ont est pour eux, rien, juste de la viande qui leurs font gagner de l'argent et du pouvoir. Il suffit de chercher et de regarder dans l'histoire de "France".

La dernier maxime qui ont sortie c'est: travailler plus pour gagner plus. Tu gagne plus toi?

Pour la boulangerie tout dépend ou tu habite, moi, la premier boulangerie de village est à 8,3 Km.

Pour les milliers de litres de Gaz-Oil que consommes les camions pour livrer les supermarchés. Ces nous d'imposer nôtres choix de nos produits. Il suffit de lire des étiquettes ou logos sur les emballages et d'acheté seulement les produits locaux et de boycotté les produits qui venne de région lointaine ou d'étranger . Nous en Bretagne nous avons un logo http://www.produitenbretagne.com/

Les petits commerce, c'est pas évidant que leurs produits provienne de producteur locaux, Ringis est un grand marcher et il se peut que des produits face aller et retour dans la même région.

Ont peut trouver sur le net, des producteur, éleveur locaux ou des coopérative qui vende directement aux consommateurs.

Il y a des solutions, c'est a nous de réagir.


Les animaux partage la terre avec humain, l'humain ne partage pas la terre avec les animaux.
Travailler est inutile, la preuve Jésus n'a jamais travailler.
Revenir en haut Aller en bas
tyrano34
Chercheur d'informations
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009
Nombre de messages : 4552

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 31/05/2013

MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    Lun 26 Sep 2011 - 12:35

sujet très interessant eric seulement comme toujours si tu prend wikipedia france n'oublie pas que le wikipedia anglais est plus complet : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_oil_spills



Je me rend compte que certains évenement sont passé au travers des mailles de ce sujet Sad



http://www.samakal.com.bd/details.php?news=14&view=archiev&y=2011&m=06&d=06&action=&menu_type=&option=single&news_id=162404&pub_no=714&type=



comme vous pouvez le voir celui-ci ne figure pas dans la liste Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://aqualifestyle-world.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la mer et la terre broient du noir    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la mer et la terre broient du noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Aqualifestyle-france ::   AQUARIOPHILE RESPONSABLE DE FRANCE  ::  Environnement  :: Les Biotopes et Faunes Aquatiques en Danger-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: