Aqualifestyle-france
Hello everybody
Welcome to the forum aqualifestyle-France,
To share with aquarists the world, we have created an English section.
"Click here"


*****

Bonjour, soyez le bienvenue sur aqualifestyle-france.
aqualifestyle-france c'est quoi? "C'est un forum différent des autres"

Nous avons pour principe une règle d'or qui a était créé pour que la communication fonctionne.
- "Je ne critique pas, je donne mon avis et surtout j'explique pourquoi."

Nous œuvrons sur ce forum pour vous aider et bien entendu pour le bien de vos animaux, car nous sommes avant tout des aquariophiles responsables qui aiment les animaux.

Nous avons un regard neuf sur l'aquariophilie car nous prenons du recul en partageant et regardant au delà des frontières.
Notre objectif et de vous faire découvrir le vrai sens de l'aquariophilie, vous allez découvrir un monde différent.

Alors si vous voulez découvrir le vrai sens de cette passion, rejoignez nous.

Petit rappel : le forum fonctionne surtout avec firefox et google chrome
Internet explorer présente certains bugs.

Partagez
Aller en bas
avatar
caridina56
Accros
Date d'inscription : 31/05/2011
Nombre de messages : 208

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 15/12/2013

Re: Les plantes au service de la santé de nos bacs

le 2012-03-06, 10:49 pm
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bonsoir,

le solvant s'appelle solubol acheté chez
Spoiler:
Aroma-zone
.

La dilution je l'ai faite comme ceci : 1 ml d'huile essentielle, 4 ml de solubol et 25 ml d'eau pour avoir 30 ml de mélange, mesuré avec des éprouvettes graduées de labo.

Je mets ce mélange dans une bouteille spéciale en verre marron avec un compte-gouttes qui font des gouttes moyenne-petites, donc je mets 3 gouttes de ce mélange pour 1 litre.

Tout au long des soins, j'ai changé l'eau tous les jours, et rajouté à chaque changement la préparation a base de lavande et le stressguard.

Je ne saurais dire si d'autres espèces de poissons supoorteraient le traitement, mais betta splendens et guppy ont bien supporté.
avatar
tyrano34
Chercheur d'informations
Date d'inscription : 27/05/2009
Nombre de messages : 4556

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 31/05/2013
http://aqualifestyle-world.forumactif.org/

Re: Les plantes au service de la santé de nos bacs

le 2012-03-06, 11:02 pm
Merci c'est super intéressant , il faudrait essayé de voir si d'autres aquariophile on déjà essayé cette solution et sur quelle espèces Wink

Tu peux citer les marques et même citer un autre forum , je suis pour le partage Wink




http://freshwater-gobies.actifforum.com/
Hello everyone, now I'm involved in a project to advance the care on the gobies. I continue to believe that sharing between the aquarist of world is possible.

A little support would be welcome.
friendship tyrano34
avatar
connexion13380
Paradis des aquariophiles
Date d'inscription : 21/06/2010
Nombre de messages : 2111

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 15/03/2012

Re: Les plantes au service de la santé de nos bacs

le 2012-03-08, 9:00 am
Merci pour ce reportage, je m’intéresse également aux plantes pour les soins de nos poissons.
j'avais trouvé un article intéressant pour le soins des discus sur le site que tu donnes en sources:
http://chantdeleau.com/dossiers/traitement-des-vers-intestinaux-et-branchiaux.html

j'ai lu aussi que l'on peut assez facilement reproduire pas mal de produit vendu en animalerie, le plus difficile est de trouver un herboriste digne de ce nom....(je n'en ai pas trouvé près de chez moi), as-tu un lien vers un site web, pour pouvoir commander tout plein de chose, et jouer à merlin Wink


Une question : où en est on aussi pour l'homéopathie pour les poissons ?
http://annick.bonvin.free.fr/L_homeopathie.htm
pour avoir testé il y a plus d'un an, ça avait marché, mais j'avais aussi une cure de température en même temps alors....


25L : Crevettes Neocaridina heteropoda var. Sakura.
25L : Crevettes Neocaridina heteropoda var. red cherry.
50L : à vendre (avec chauffage, pompe interne, thermomètre, pompe à air, couvercle plexy)
60L : Hôpital.
84L : Crevettes Caridina Cantonensis Grade A/B/SS/SSS Crystal red & black, Neocaridina heteropoda rili, 15 Danio Margaritatus, Pseudoepiplatys annulatus.
260L : bac de grossissement Discus.
450L : Amazonien : 7 Discus, Corydoras (8 trilineatus, 8 Aeneus, 3 Albinos, 1 sterbai, 2 schwartzi), 60 Paracheirodon axelrodi, 30 Hemigrammus Bleheri, 8 otocinclus affinis, 5 Biotodoma cupido, 2 Dicrossus filamentosus M/F, Apistogramma Eremnopyge F2, 1 Dekeyseria brachyura (L168).
avatar
caridina56
Accros
Date d'inscription : 31/05/2011
Nombre de messages : 208

Liste de Maintenance
Mise à jour :: 15/12/2013

Re: Les plantes au service de la santé de nos bacs

le 2013-09-06, 1:03 am
Bonsoir,

petit retour d'expériences.

Pour ce qui est de l'aloe vera, parfois je double ou triple les doses par rapport à ce qui est conseillé sur le site donné plus haut, et j'en mets jusqu'a disparition du problème ça peut mettre 10 jours.

Une femelle betta qui a eu une blessure au flanc qui s'est infectée puis creusée + complication avec une mycose (malgré les soins ! ) j'ai triplé la dose l'aloe vera + ajout d'un peu d'huile essentielle chémotypée de tea tree (1 %) la mycose a disparu en 2 jours, et la plaie a commencé à se refermer, j'ai suivit le même dosage sur 3 jours, puis changement d'eau (40%) et dosage de mon mélange aloe vera/tea tree sur 2 jours de + et ensuite dose normal jusqu'a fermeture complète de la plaie soit une semaine.

J'ai utilisé l'aloe vera sur les cas suivants :

mes jeunes channas sont parfois très agités et sautent, ça arrivent qu'il s'égratignent un peu la tête, un petit coup d'aloe vera et tout rentre dans l'ordre.

C'est bien aussi pour la pourriture des nageoires (prise au début).

Aide bien à la cicatrisation.

J'ai réussi à soigner une épidémie de points blancs sur des alevins de bettas splendens (acclimatation un peu trop rapide, dans une eau + fraiche... jesaispas >>> honte !)


Des amis aquariophiles d'expérience m'ont fait découvrir l'eucalyptus (celui pour les tisanes en herboristerie) ça marche bien sur les infections bactériennes 1 feuille pour 1 à 2 litres. On peut mettre 2 feuilles pour 1 litre.

J'ai eu du succès en cas d'exophtalmie avec l'homéopathie : euphrasia officinalis 5 ch, 3 granules (peu importe le volume) tous les jours sur au moins 5 jours.

J'ai essayé une fois l'huile d'olive contre la constipation, j'en imbibe la nourriture.


avatar
eidge 54
Membre du Forum
Date d'inscription : 11/04/2013
Nombre de messages : 87

Re: Les plantes au service de la santé de nos bacs

le 2013-10-18, 8:03 pm
bonjour a vous,

pour ma part j'ai détourné le problème sur la nourriture!!.

Amoureux du monde aquatique et passionné par la faune subaquatique de l’amazone et ses affluents, vous possédez votre propre réservoir, ou votre cuve, ou plus simplement votre aquarium ? Vous êtes ce que l'on appelle un aquariophile.
Votre passion exigeante requiert de la patience et une attention de tous les instants pour aménager, nourrir, entretenir et offrir à vos poissons un cadre de vie idéal.
Afin d'éveiller un peu plus la fibre aquariophile qui est en vous, voici des conseils et des informations sur les nourritures diverses et sur les multiples aspects de l'aquariophilie. Après l’eau qui est prépondérant dans ce hobby, on ne peut négliger la partie sustentation de nos pensionnaires. Il est impossible de fournir une pitance de type amazonienne. D’ailleurs les Discus d’élevages n’ont pas le même instinct que leurs cousins sauvages. Pour bien comprendre, il faut savoir que l'année est divisée en deux saisons : la saison des pluies et la saison sèche qui dure deux à cinq mois. Les variations saisonnières dépendent directement de la hauteur du soleil. La saison des grandes précipitations correspond à celle où le soleil est le plus haut. La saison sèche intervient donc de novembre à février au nord de l'équateur. A l'inverse, les régions situées dans l'hémisphère sud sont moins arrosées de mai-juin à août-septembre. Ainsi, les variations d'inclinaison du soleil entraînent partout en Amazonie, même dans les régions proches de l'équateur, une nette baisse des précipitations durant des périodes plus ou moins courtes.
Les précipitations se caractérisent par des averses de courte durée (d’une ½ à 2 heures en général) et par leur violence qui ont des effets importants sur l'érosion. Dans certaines régions la pluie tombe presque toujours à la même heure. A Belém, les gens ont coutume de fixer leur rendez-vous avant ou après la pluie. Les averses surviennent aussi à tout autre moment du jour et de la nuit. La moyenne des précipitations est de 2500 mm par an. Lors d'une averse tropicale, la forêt absorbe tout le liquide dont elle a besoin, puis cette eau s'évapore des feuilles grâce au processus d'évapotranspiration et retourne au ciel au lever du jour en une brume légère.
C'est la même eau qui retombe sans cesse, d'arbre en nuage, de nuage en rios. De la chaleur d'hier tombe les pluies d'aujourd'hui qui a leur tour s'évaporeront demain. 50 % de la pluie qui se déverse sur le bassin amazonien provient de l'océan. Les autres 50 % sont les conséquences de l'évapotranspiration de la forêt. 75 % de l'énergie solaire qui arrive sur la terre servent en Amazonie à l'évaporation de l'eau et à la transpiration des plantes (l'eau est dégagée par les stomates c’est à dire par les pores par lesquels respirent les feuilles).L'énorme masse de nuages formée au-dessus de la forêt amazonienne joue un rôle primordial dans la répartition de la chaleur du soleil sur le globe grâce à un processus de réflectivité de l'énergie solaire : l'albédo.
L’enchevêtrement des racines de Renacos offrent une nourriture de choix. Des algues filamenteuses proposent en permanence des animacules microscopiques à tout un banc de Discus sur une profondeur de 3 mètres, et avec un courant, ou il faut être aguerri pour nager a contre, une belle performance que nos Discus exécutent avec une aisance incomparable. Notre Discus est rhéophile, il faut le voir pour le croire, et de plus à chaque changement de saisons, le rio peut passer de quelques centaines de mètres a plusieurs kms, inondant sur son passage les varzeas, qui fournissent une multitudes de micros-nutriments de toutes sortes !. C’est à partir de cette période que notre Discus décide de se reproduire, dans l’abondance et l’immensité du rio. L’observation à ce moment-là est à son comble. Un couple se forme dans le dédale des branches, des racines et des arbres inondés. Un spectacle inoubliable a l’état naturel.et très difficile d’accès, sans en oublié la dangerosité de l’endroit. L’amazone se mérite et ne se livre pas facilement, malgré tout nous sommes attirés par le Discus mystique. Mais revenons sur notre sujet, plus proche de la civilisation, et avec des produits trouvables facilement, pour le plaisir de tout aquariophile. Pourquoi fabriquer sa nourriture ? Tout simplement pour la maitrise des ingrédients de la recette, et à la portée des aquariophiles voulant évoluer vers la quintessence en matière de nutrition. Cette recette a pour but de vous éclairer dans le mode de construction d’un mix. Il vous est possible de changer tout ou une partie de ce qui va suivre. Dans l’idéale, c’est d’offrir une variante différente chaque jour et d’avoir le fundus de vos Symphysodons redondants.
Préparation pour 1.3kg de mix, pour Discus.
300gr de filet de filet merlu, ou un autre filet de votre choix.
100gr d’œufs de poisson, (bar, flétan, cabillaud, hareng, saumon etc…
100gr d’épinard haché, frais, a défaut surgelé.
100gr de têtes et carapaces de grosses crevettes roses. (Uniquement).
100gr de surimi en vrac type coraya.
100gr de poivrons rouge épluché et tailler en brunoise, a défaut, orange ou vert
100gr de carotte fraiche épluché et tailler en brunoise.
100gr de granulé en microbilles de type sanyu 3 in1 (Malaisie, Penang).
100gr d’algues type wakamè, ou nori ou dulsè.
100gr de flocons de céréales ("flocons aux 7 céréales" de Céréal, "Germes de blé sélectionné" de Gerblè, "Super Levure" de Gayelord Hauser.
20gr de graines de sésame, 20gr de paprika, 20gr de curcuma, 10 gr de za’atar.
10gr de spiruline, 10gr de levure alimentaire, 2gr d’ail.
Méthodologie pratique :
Le poisson devra être poché avec une branche de thym et une feuille de laurier 3mms maximum. Puis écraser a la fourchette grossièrement.
L’épinard sera traité nature, les crevettes uniquement les carapaces et les tètes passer au cutter. Le surimi sera couper en brunoise au couteau pour éviter de retrouver un nuage d’ingrédients dans l’eau.je vous l’accorde c’est long, mais le résultat est à la hauteur de vos espérances. Ensuite mélanger le tout dans l’ordre de votre mix, dans un bol et avec une cuillère. Puis repartir dans les alvéoles d’un bac a glaçon. Les couleurs de vos bacs, si vous fabriquer une nourriture pour chaque jour est la suivante.
Ordre et méthode :
Bleu, lundi. Vert, mardi. Jaune, mercredi. Blanc, jeudi. Transparent, vendredi.
Le rouge servant uniquement pour des préparations avec traitement préventif.
Complément d’information :
Sanyu 3in 1 : la formulation améliorée donne un aliment de meilleure quantité pour les Discus et les poissons en general.la formule optimale pour le choix des matières premières satisfaits les exigences de la croissance, de la couleur, et la santé en une seule prise combinée avec de la nourriture de haute valeur. Cet aliment complet contient un taux élevé de protéine digestible favorisant le développement musculaire et la croissance de vos Discus. Le caroténoïde naturel rehausse la couleur et l’algue spiruline augmente la brillance en plus. Sur une base santé, il comprend une nutrition équilibrée avec la vitamine C. stabilisé pour plus de vitalité et une plus haute résistance contre les éventuelles maladies.sa particularité il flotte, donc en mélangent avec le reste de votre mix il coulera doucement et pourra ainsi nourrir les divers poissons de couches différentes.
Mais que contiennent ces granulés ?
Ingrédients : sous-produits de poisson blanc, crevette, farine de blé et de soja, germe de blé, levure, spirulina, vitamine, A, B1,B2,C,D3,biotine,iode,zing,fer,calcium,manganese et autre traces. Etc…
Crevettes roses : la kératine est le constituant des carapaces de crevettes les mues je les mets dans un sac de côté pour la prochaine préparation, à broyer au cutter ou au robot excellent pour les Discus.
Za’atar : groupe d’herbes et mélanges d’épices composé de sumac, de graines de sésame et d’herbes za’atar est un mélange que vous trouverez dans les magasins libanais. L’évolution aquariophile passe par là aussi !!. il apportera un complément non négligeable a votre mix. (Suggestion).
S'il est bien un végétal alimentaire qui illustre parfaitement le célèbre aphorisme d'Hippocrate : "Que ta nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture", c'est bien la levure de bière. En effet, ce champignon microscopique unicellulaire, qui se reproduit par bourgeonnement, constitue à la fois un remarquable complément alimentaire et, dans de nombreux cas, une thérapeutique naturelle extrêmement efficace.

La levure de bière - dont le nom savant est Saccharomyces cerevisiae - est un champignon naturellement présent dans l'air, dont le thalle est constitué de cellules sphériques ou ovoïdes qui sont isolées ou groupées en chapelets ramifiés et qui se multiplient par bourgeonnement. La taille de chacune de ces cellules oscille entre 6 et 10 microns (1 micron = un millième de mm).

Ce champignon microscopique possède la propriété de provoquer - en atmosphère anaérobie (c'est-à-dire en l'absence d'oxygène) - la fermentation alcoolique de certains sucres, notamment le saccharose, le lactose et le maltose.

La levure de bière est obtenue en brasserie à partir de la fermentation du malt (orge germée) et du houblon, après séparation du liquide fermenté, c'est-à-dire de la bière. Elle n'a donc rien à voir avec la levure chimique utilisée en pâtisserie - composée habituellement de bicarbonate de sodium additionné d'un produit acide provoquant le dégagement d'acide carbonique nécessaire à la levée de la pâte - qui n'a, elle, aucune valeur nutritive particulière.

A l'état frais, la levure de bière est une pâte jaune clair d'odeur aromatique et de saveur légèrement amère dont la durée de conservation est extrêmement limitée, raison pour laquelle elle est pratiquement toujours utilisée sous forme sèche, forme obtenue grâce aux diverses opérations successives suivantes : lavage à l'eau glacée, pressage, séchage sous vide à une température ne dépassant pas 40° C, pulvérisation et, enfin, tamisage qui donne une poudre de couleur beige prête à être conditionnée en vue de sa commercialisation. Cette méthode de préparation conserve à la levure de bière toutes ses qualités naturelles et ses possibilités de revivication à condition toutefois de la garder à l'abri de l'air, de l'humidité et de la lumière. Il est parfois adjoint une phase supplémentaire de lyophilisation (procédé de déshydratation sous vide à très basse température) qui augmente encore la durée de sa conservation.

Depuis déjà de nombreuses décennies, la levure de bière a fait l'objet de multiples travaux et publications scientifiques qui sont unanimes à reconnaître ses extraordinaires qualités nutritionnelles et certaines vertus thérapeutiques dignes d'intérêt, en rapport avec son exceptionnelle richesse qualitative et quantitative en éléments biologiques essentiels. C'est ainsi que dès 1938, la Société des Nations (S.D.N.) en recommandait déjà la consommation dans les pays sous-développés souffrant de malnutrition et que, plus récemment, la Food and Agriculture Organisation (F.A.O.) considérait que la levure de bière fait partie des sources de protéines végétales alimentaires parmi les plus intéressantes après la spiruline.
La levure de bière est un aliment naturel d'une exceptionnelle teneur en nombreux éléments vitaux essentiels, notamment en :

1) Protides avec tous les acides aminés indispensables (isoleucine, leucine, lysine, méthionine,
phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine), c'est-à-dire tous ceux que notre organisme est incapable de
synthétiser lui-même et qu'il faut donc lui apporter quotidiennement dans notre ration alimentaire.

2) Substances minérales, et plus particulièrement : calcium, cuivre, fer, magnésium, phosphore, potassium,
soufre, qui occupent tous une place essentielle dans le bon fonctionnement des chaînons métaboliques de
l'organisme.

3) Vitamines, surtout du groupe B et, pour beaucoup d'entre elles, la levure de bière en constitue la source
naturelle la plus riche qui soit, tout spécialement pour la vitamine B1 ou thiamine, la vitamine B2 ou
riboflavine, la vitamine B3 (ou PP) ou nicotinamide, la vitamine B5 ou acide pantothénique, la vitamine B6 ou
pyridoxine, et la vitamine B8 (ou H) ou biotine. Le tableau ci-dessous illustre d'ailleurs parfaitement cette
richesse, en vous signalant au passage que ces quantités sont - en moyenne - cinq à dix fois plus
importantes que celles contenues dans les aliments habituels de nos menus quotidiens : pain, céréales,
viandes et volailles, légumes et fruits frais, œufs, fromages et laitages.
Vitamines du groupe B
présentes dans la levure de bière Teneurs moyennes
dans le levure de bière pour 100 g Besoins journaliers moyens
chez l'adulte
Vitamine B1
(Thiamine) 12 mg 1,4 mg
Vitamine B2 (ou G)
(Riboflavine) 4 mg 1,6 mg
Vitamine B3 (ou PP)
(Nicotinamide) 50 mg 15 mg
Vitamine B5
(Acide pantothénique) 15 mg 10 mg
Vitamine B6
(Pyridoxine) 6 mg 2 mg
Vitamine B8 (ou H)
(Biotine) 100 mcg 150 mcg
Vitamine B9 (ou M)
(Acide folique) 1.500 mcg 300 mcg
Quand on connaît le rôle fondamental joué par ces différentes vitamines B dans la bonne marche et le bon équilibre de l'organisme, on perçoit mieux l'importance que peut avoir la levure de bière dans le maintien ou le rétablissement d'une bonne santé. En effet :

• la vitamine B1 est essentielle au métabolisme des sucres (glucides) et elle est indispensable au bon fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire ;

• la vitamine B2 intervient plus particulièrement dans la croissance, ainsi que dans le maintien en bon état de la peau et des muqueuses ;

• la vitamine B3 ou PP est indispensable aux systèmes digestif et nerveux, à la santé de la peau, et joue un rôle important au niveau de l'appareil circulatoire où elle permet de régulariser diverses perturbations liées à l'artériosclérose ;

• la vitamine B5 contribue au bon équilibre de la peau, des muqueuses, et des phanères (cheveux, poils, ongles), favorise la croissance, la régénération cellulaire et la formation d'anticorps contre les infections en général ;
• la vitamine B6 intervient dans un très grand nombre de fonctions vitales comme facteur indispensable à une centaine d'enzymes participant au métabolisme des sucres, des graisses et surtout des protéines ;
• la vitamine B8 ou H joue également un rôle essentiel dans la croissance et la santé de la peau, des cheveux et des muqueuses.

• la vitamine B9 ou M est un catalyseur des fonctions du système nerveux central et du système immunitaire, qui joue également un rôle important dans l'hématopoïèse (formation des globules rouges du sang) et dans la division cellulaire (ce qui la rend capitale au cours de la grossesse pour assurer le bon développement du fœtus et prévenir certaines malformations)

Vous pouvez donc imaginer aisément le nombre de troubles fonctionnels et d'affections plus ou moins graves dans lesquels la levure de bière va pouvoir intervenir avec efficacité.

4) Enzymes, en grand nombre : glucidases, protéases, oxydases, réductases, etc., parmi les plus utiles sur le plan métabolique.

5) Glutathion et choline enfin, le premier favorisant les échanges cellulaires en général, la seconde qui est absolument nécessaire à l'utilisation des graisses par le foie.
D’un point de vue analytique :
Une source naturelle de thiamine (vitamine B1 essentielle au métabolisme des glucides et des gras).
Une excellente source de vitamines B2 (riboflavine, cruciale pour la production d’énergie, essentielle pour la croissance et le développement, la production d’anticorps, la fabrication des globules rouges, antioxydant);
Riches en vitamine B3 (niacine nécessaire à la santé du système nerveux et mental et à la synthèse de certaines hormones).
Riches également en vitamine B5 (vitamine anti-stress), de la B6 (métabolisme des acides aminés) et de la B8 (protège la peau, les muqueuses, les nerfs, les glandes sudoripares, ainsi que la moelle osseuse) ainsi que des protéines d’excellente qualité.
Une bonne réserve de polysaccarides, substances qui peuvent avoir un effet intéressant sur le système immunitaire. Excellent et très accompli pour un complément pour notre Discus.

Posologie et traitement préventif :
L’ail sert pour le traitement de nématodes dans l’intestin de notre Discus, bien sûr il sera moulu finement et la dose n’est pas à être dépassé c’est-à-dire 1 à 2 gr pour une plaquette de 100gr et à distribuer pendant 5 à 7 jours maximum. Voilà pour un complément valable pour les autres préparations contenant de l’ail. L’efficacité passe par la rationalisation. J’appuie mes dires sur le docteur Bassleer.
Pour un traitement préventif en matière de nématodes (non enkystés) et des cestodes dans les intestins de vos poissons, une observation minutieuse vous permettra d’établir un diagnostic, surtout 15mns après la distribution de nourriture.200mg pour 100gr de nourriture repartie dans un bac rouge avec du fenbendazole dilué dans le mix, et distribué pendant 5 jours et à répéter après 14 jours, pour une éradication des vers. En Asie, et plus particulièrement en Malaisie les fermes à Discus utilisent, une proportion médicamenteuse qui est maintenant banni en France, mais qui garde toute son efficacité.
10 gouttes de Zentel (Malaisie) contiennent de l’albendazole (200 ml pour 100gr de nourriture) repartie dans un bac rouge.
- L'albendazole est un carbamate de benzimidazolés. Il agit sur les nématodes, les cestodes et certains protozoaires. Le produit qu’utilisent les grossistes et exportateurs d’Asie. (Scoop). Il a été retiré de la vente en France en Mars 2006, il existe malgré tout sous un autre nom.

- L'albendazole agit sur le cytosquelette des helminthes en inhibant la polymérisation des tubulines et leur incorporation dans les microtubules, bloquant ainsi l'absorption du glucose par les parasites et provoquant leur mort.

- L'albendazole a également une activité sur Giardia intestinalis (ou duodenalis). Il exerce une action irréversible ciblée sur le disque ventral du trophozoïde par effet sur la polymérisation de la tubuline et de la giardine entraînant une désorganisation du cytosquelette et des micros- rubans. La capacité d'adhérence aux entérocytes est diminuée ce qui entraîne une inhibition de la croissance et de la multiplication du parasite.
Si vous n’êtes pas sur de votre diagnostic, voyez votre veterinaire.il vous sera de bons conseils
Précaution et Avertissement :
Le fait de vous indiquer des traitements a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement, cela reste du domaine de la suggestion de ma part. Seul votre vétérinaire est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à vos poissons personnel. Lorsque l’on possède une ferme a Discus de près de 2000 bacs et 500000 Discus, la moindre erreur tourne à la catastrophe. En cas de doute, ne pas hésiter à faire appel à un professionnel.( Ça va mieux en vous le disant !!!).
Pour la partie médicamenteuse, tous les produits mentionnés ont une certaine toxicité qui est plus ou moins importante, il faut néanmoins que cette nocivité soit préjudiciable aux parasites et supportable pour le poisson, d’où le respect des doses et de leurs durées d’exposition, donc prudence. Il est à noter qu’aucun principe actif ne garantit une efficacité à 100%, il est donc recommandé d’alterner les traitements avec des molécules différentes dans la mesure du possible.


L.214-1 : Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.
Vos Discus seront amenés à se développer et à pondre que par une nourriture diversifiée, et ce qui est probable d’avoir l’instinct des soins parentaux, dépend en fait des hormones et des vitamines contenues dans l’alimentation. Pour ma part rien n’est plus beau qu’un groupe de Discus en pleine santé, avec le ventre légèrement rebondi, des couleurs chatoyantes et une frontalis ethmoïde à faire pâlir un juge asiatique. L’espace de la glabelle doit être bien distincte, la raphe au niveau de l’opercule sans défaut et parfaite, le sinciput et le vertex doit être en harmonie avec le reste du corps J‘ai des Discus à la maison, vous pouvez venir les voir. Avec les yeux remplis de désir, c’est ma satisfaction. Vous avez les clés, c’est à vous de jouer. (Pour les concours !!!).

Article composé avec une abondance de Suppléments d’informations sur internet,
La coalition d’un chef de cuisine se mettant au service de l’aquariophilie !

Les posologies de cet article n'engagent aucune responsabilité de ma part.
Copie autorisée dans un but non lucratif,
« La porte la mieux fermée est celle qu’on peut laisser ouverte. »
« Il est grand temps de rallumer les étoiles. » « L’eau renversée est difficile à rattraper. »
« Il est plus facile de déplacer un fleuve que de changer son caractère. »
« La joie est pareille à un fleuve : rien n'arrête son cours. »

Sources : et documentations internet extrait et compléments d’informations, lr 54 Eidge etc. …
http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=585
http://www.supertoinette.com http://www.doctissimo.fr
Guide pratique des maladies des poissons Bassleer.
Le Bleher des Discus Heiko Bleher tome 2.

a plus eidge 54.



Contenu sponsorisé

Re: Les plantes au service de la santé de nos bacs

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum