Bienvenue sur Aqualifestyle-France Site optimisé pour Google Chrome et Firefox en téléchargement gratuit sur la page d'accueil.
Aqualifestyle-france
Hello everybody
Welcome to the forum aqualifestyle-France,
To share with aquarists the world, we have created an English section.
"Click here"


*****

Bonjour, soyez le bienvenue sur aqualifestyle-france.
aqualifestyle-france c'est quoi? "C'est un forum différent des autres"

Nous avons pour principe une règle d'or qui a était créé pour que la communication fonctionne.
- "Je ne critique pas, je donne mon avis et surtout j'explique pourquoi."

Nous œuvrons sur ce forum pour vous aider et bien entendu pour le bien de vos animaux, car nous sommes avant tout des aquariophiles responsables qui aiment les animaux.

Nous avons un regard neuf sur l'aquariophilie car nous prenons du recul en partageant et regardant au delà des frontières.
Notre objectif et de vous faire découvrir le vrai sens de l'aquariophilie, vous allez découvrir un monde différent.

Alors si vous voulez découvrir le vrai sens de cette passion, rejoignez nous.

Petit rappel : le forum fonctionne surtout avec firefox et google chrome
Internet explorer présente certains bugs.

Aqualifestyle-france

forum d'aquariophilie responsable
 
Page d'accueilForumPrésentez-vousSigner la CharteAccueillibrairie en ligneGalerieRechercherS'enregistrerConnexionportail


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite    Voir ses messages    
Partagez | 
 

  Les clefs d’une passion 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

regis

avatar

Invité

MessageSujet: Les clefs d’une passion 2 Lun 10 Aoû 2015 - 9:20

bonjour a vous ,

Article de fond, pendant la torpeur, la canicule et la rationalisation de l’eau font leur apparition. Etes- vous enclins à la philosophie, et à la réflexion aquariophile.    

L’aquariophilie est un loisir, une détente, pour d’autre, une passion. Pourtant nous avons tous un ou plusieurs moteurs qui nous poussent à avancer. Mais le plus souvent, leurs carburants restent inconscients. Les connaitre, vous permettra d’en profiter pleinement !!!!.....

La motivation personnelle est bien évidemment, l’un des piliers de l’épanouissement personnel et la recherche du bonheur, en aquariophilie. (Mais pas seulement).
Sans cette force, cette volonté de donner le meilleur de soi-même, il devient difficile de se donner les moyens de connaitre la réussite et le succès.

Pour franchir les méandres de la difficulté, et se retrouver parmi les compétiteurs, si vous aimez vaincre les obstacles et gagner des paris difficiles alors, vous êtes un challenger, un battant  il ne suffit pas d’être bon, mais d’être excellent, toute la différence est là pour figurer sur le podium.

Il en va de même dans votre fisch rom, « la plupart des gens s’efforcent de passer à travers leur journée. Les gens passionnés s’efforcent d’apprendre chaque jour. »  C’est la motivation qui vous permet d’aller chercher ce petit quelque chose, qui fait toute la différence entre le succès et l’échec.

Cette force qui nous pousse psychologiquement à vouloir atteindre les objectifs, ce n’est pas forcément la réalisation de la tâche en elle-même qui nous procure de la satisfaction, mais plutôt son accomplissement, la matérialisation d’un résultat, engendrant fierté, et stimulant notre ego.

Se donner un programme ou une ligne de conduite :

Tout comme dans bon nombre d’activités, mettre en place des objectifs, être rigoureux, passionné, persévérant, voilà pour la base.
Mais allons plus loin dans la réflexion ! ! ! :
Il n’en tient qu’à vous, en tant qu’aquariophile de passer l’étape au-dessus, en management, de donner le meilleur de vous-même, dans une discipline, ou certains sont rentrés dans l’ordre et méthode pour arriver au but recherché, et tant convoité.
Ici en Europe la motivation n’égale pas celle du pays du soleil levant, car en Asie on en fait un point d’honneur, via un style de gestion motivationnelle.

Les discus de chez Wayne, ont été à un point qui avait établi un milieu de travail qui combine activement des niveaux élevés d’engagement, dont le rendement a alors eu plus de chances de grimper considérablement, la passion et le plaisir travaillent / aquariophilie, un étrange mélange avec des résultats surprenants.

Devant cette quête de réussite, il n’est pas du tout interdit de vous entourer, voire de vous encadrer, de par un de ces éleveurs asiatiques qui vous amènera déjà  à un excellent niveau très rapidement. Ou avoir un ou plusieurs coachs, guidés par un mentor, c’est une question de choix !!!

Par ailleurs j’encourage l’utilisation de toutes les compétences, même celles qui ne sont pas employées par certains, par crainte qu’elles ne soient efficaces. Depuis le temps que je visite des fermes à discus en Asie je peux vous dire que chacun utilise et met au point sa méthode  rigoureuse et passionnée  pour une réussite sans partage. Enfin quoi que !!! …

Pour la formule du partage, car dans notre hobby certains s’associent pour arriver à un résultat voulu.  
Créez la solidarité d’équipe en renforçant l’attitude « aucun de nous n’est aussi intelligent que nous tous ensemble »

Notre aquariophile et son équipe deviennent tellement plus efficace et plus efficient en travaillant à l’unisson. Susciter la passion !!!!....

À lui seul, un individu ne peut égaler les ressources de plusieurs personnes. Le total est plus grand que la somme des parties. Si chaque personne met l’accent sur le succès de son équipe et délaisse un peu ses propres aspirations, tout le monde y gagnera. Le mentor livre aux coachs que si l’équipe s’entend sur une stratégie et que chacun y adhère, elle sera de loin meilleure que toute autre équipe possédant de meilleures compétences mais n’optant pour aucune stratégie.  
« Le travail d’équipe c’est ce qui permet aux individus ordinaires d’atteindre des résultats extraordinaires »  bon mais après toutes ses bonnes paroles, quand est-il de notre concours ses tenants et ses aboutissants !!!!    
                               
Ce qu’il faut savoir lorsque vous engager des poissons, dans un concours, le risque O n’existe pas !!!!......

Et s’est à vous de prendre les précautions d’usage !!!!!......

Tout d’abord se procure le règlement. Le lire et le relire, pour bien comprendre ce que l’on peut faire.

Je prends le dernier règlement du Paris Grigny show 2015 ! ! !

1 - L'ORGANISATION

(Le comité d'organisation est composé de membres du bureau du club EDA. Il juge tout litige en dernier recours.
Chaque participant pourra inscrire au maximum 2 discus par catégorie. Il y aura 9 catégories + 1 d'élevage, Le comité se réserve le droit de modifier le nombre de catégories en fonction des inscriptions dans chacune d'elle, ou de reclasser un poisson dans une catégorie plus appropriée.)
Donc je peux engager 2 poissons par catégorie soit 18 discus au maximum. + 5 poissons dans la catégorie d’elevage. (Rl 54)
(Les dernières inscriptions seront enregistrées en fonction des places disponibles sans garantie. Toute inscription sera refusée si le montant du règlement est incorrect. Aucun remboursement pour réservation si désistement après le 28 février 2015. Les frais de remboursement seront à la charge des exposants.)
Voici des détails sur le plan financier, ce qui a le mérite d’être claire. . (Rl 54)

(Les cuves de présentation seront identique soit 60 x 40 x 35 cm. Toutes les cuves seront équipées avec du matériel identique.
Les paramètres de l'eau PH: 6 à 7, Conductivité: 300 à 400 μS, température: 28 à 29°. Les concurrents pourront acclimater leurs discus du jeudi 16/04 à 17H au vendredi 17/04 à 17H. La personne réceptionnant les concurrents n'aura aucun contact avec les juges.)

Voilà des données vous permettant de savoir combien de Litres d’eau puis-je emmener, et réajuster mes paramètres a ceux du concours, ou du moins le plus proche. (Rl 54)
Il n’est pas nécessaire de n’accuser personne, pour se rendre à l’évidence. Depuis l’arrivée de vos poissons, la mise en bac qui peut par inadvertance projeter de l’eau, où en recevoir d’un poisson concurrent qui peut sauter tout simplement de son bac et envoyer des gouttes d’eau dans les bacs voisins.
Des nations et des poissons de tout élevage viennent à ce moment précis du concours. Et les risques encourus sont grands. Si vos poissons ne sont pas en grandes formes, astreignez-vous à les présenter tout simplement.
Des causes les plus diverses depuis le conditionnement chez vous, le transport,  le temps de parcours, l’acclimatation, et les jours qui allaient suivre peuvent à tout moment déclencher une maladie. Lavez-vous les mains avant et après manipulation, emmenez vos épuisettes, emmenez l’eau de vos bacs. Acclimater en douceur, prenez votre temps.
Que faire en cas de doutes, d’embarras, difficultés,  de problèmes,  de complications…

Avant de traiter vos poissons, il est impératif de rechercher les causes des problèmes de vos poissons malades, on est obligé de se poser une série de questions sur la qualité de l’eau, éviter de nourrir vos poissons 48 à 72 h avant le départ.

Le stress, en aquariophilie…..de concours.

La plupart du temps c’est le stress : oui oui un sujet balayer d’un revers de la main, et voulant jeter le discrédit sur les concurrents ou sur l’organisation. Le stress lui-même peut avoir plusieurs causes, qualité de l’eau, alimentation, agression, soin apporté à notre discus et à son milieu aquatique. C’est pourquoi tous les poissons ne sont pas à la même enseigne et ne réagisse pas de la même manière. Notre discus naturellement à la possibilité de se défendre contre les infections, au moyen de leur système humanitaire.

Le stress entrave le système immunitaire de défense, qui va permettre aux bactéries, virus, champignons, parasites, de s’infiltrer dans la faiblesse de notre poisson, de toute façon les virus et autres formes sont dans l’eau à l’état l’atant sans pour autant que le poisson ne tombe malade il faut le savoir. A un moment ou un autre donc notre poisson présente une faiblesse comme le stress et le système humanitaire devient plus faibles  donc moins résistants et est donc plus sensible aux maladies.

Voici quelques pistes qu’il ne faut pas négliger, et qui sont faciles à déceler : attention à l’ammoniaque aux nitrites, ou aux nitrates, des écarts de température, un chauffage défectueux peut entrainer une cascade de problèmes, attention à une surchauffe, voir un déficit en oxygène, quand ce n’est pas des matières nocives  dans l’eau ou dans la salle ou  plus simplement l’environnement du concours.
Il est bon de vous renseigner auprès des organisateurs pour savoir des conditionneurs d’eaux qui ont été utilisés, de questionner vos collègues et où vos concurrents, pour la façon de procéder, surtout s’ils ont l’habitude de faire des concours.

Sur un bac de 90 L, il n’est pas rare que certains amènent entre 60 à 90 L d’eau, et là on n’enlève pas mal de problèmes, depuis l’effritement des nageoires, tout comme le SMR (syndrome de mortalité retardée) qui est tout simplement dû à un choc environnemental. Ou une autre version également appelé Brain damage (dommage cérébral) aux Etats –Unis ou DMS (Delayed Mortality syndrome).
L’explication en est tout aussi simple que la modification trop rapide ou trop brutale de l’environnement de l’eau. Mais pas seulement, puisqu’en cas de concours on réunit pas mal de caractéristiques, comme encore un renouvellement trop important de l’eau, ou cela peut être un ajout d’eau dont les valeurs sont différentes comme le ph, dureté, température. D’autres critères tout aussi importants comme le déplacement dans un environnement trop different de l’environnement initial.

Evidemment lorsque l’on est amateur, et que l’on présente un ou deux poissons on est loin de toutes ses considérations et de ses réalités qui ne sont pas visibles du grand public.

(Les juges choisis par le Comité seront des personnes reconnues dans le monde du discus pour leurs connaissances du poisson.

Aucun juge ou membre de sa famille ne pourra présenter un discus au concours. Les décisions des juges seront incontestables. Les 3 premiers de chaque catégorie seront récompensés ainsi que le ' Best in Show'. Le prix de la ville de Grigny sera attribué par le vote du public.)

Le jugement est la partie attendue avec anxiété par certains, pour plusieurs raisons?  Cela permet de se positionner par rapport aux autres concurrents !  Faire des comparaisons, si l’on présente un même poisson sur plusieurs concours, car les juges sont malins, ils peuvent reconnaitre un poisson présenté l’année passée. En Asie après les résultats je demande à un juge de me donner son point de vue sur un poisson se plaçant en seconde position, il l’observe, mais entre dans des détails hallucinants, comme une carence a 9 mois, et je lui demande comment il voit cela, en regardant de plus près presque à la loupe de légères stries marquent les écailles, voilà le genre de détail qui ne saute pas aux yeux, mais qui fait perdre la première place ici en Asie.

N’hésitez pas à observer vos discus à la loupe, vous y verrez une foule de détails, rectifier le bout des nageoires, avec un ciseau, cela repousse en moins de 15 jours avec une forme bien plus belle, doucement dans les vitamines cela se voient, et vous ne tromperez pas les juges, par contre un peu de spiruline apportera de la brillance au niveau des écailles. Habituer vos discus à des changements de température, ils souffriront moins en cas de problème. Mettez les devants du passage chez vous (dans le salon) de façon qu’ils ne soient pas prostrés vers le fond, le jour de la présentation. Des petits détails qui font la différence de quelques points.  
Continuons en décortiquant, la façon dont se déroule le jugement !!!

LE JUGEMENT :

(Les juges et le président ne pourront accéder sur le lieu du concours avant le vendredi 17/04 à 18 H. La notation sera anonyme, aucun nom ou signe distinctif ne figurera sur les cuves de présentation. Les discus seront jugés le vendredi 17/04 à partir de 18H et le samedi matin pour les délibérations. Tout poisson malade ou présentant une malformation sera éliminé après décision du jury. L'accès à la salle du concours sera interdite à toute personne pendant le travail des juges. Aucune information ne devra filtrer avant l'annonce des résultats qui seront proclamés le samedi vers 15H.Le prix de la ville de Grigny, attribué par le public, sera annoncé le dimanche après-midi vers 15H.)

Il va de soi de vous manifester sous aucun prétexte, tout simplement pour ne pas influencer d’une manière ou d’une autre, par une façon détournée, ou en intervenant directement, vous risqueriez de vous mettre en défaut et de vous voir éliminé purement, ce qui n’est pas le but recherché, alors un peu de patience, de retenu ,et de respect envers un jury qui a déjà pas mal à faire avec plus de 140 poissons. (RL 54)

La responsabilité des organisateurs est souveraine durant le concours :

(Les membres de l'organisation ne manipuleront aucun discus et n'apporteront aucune aide au cours de l'acclimatation. Seul le propriétaire des discus ou son représentant en aura la responsabilité. Le Comité ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable de la mortalité ou de toute maladie survenues pendant le concours. Tout poisson malade sera isolé et ne pourra concourir après avis du Comité. Le Comité ne sera pas responsable des vols, bris et autres dommages survenus pendant le concours. Les discus pourront quitter les bacs de concours le dimanche 19/04 à partir de 17H. Tout poisson non retiré le dimanche après 19H, deviendra la propriété du club EDA.)

Voilà qui a le mérite d’être claire. (RL 54)

Pourtant notre amateur, doit bien se renseigner, des avantages et des inconvenants et doit bien préparer ses discus pour le concours en mettant un maximum d’atouts de son côté. Un prix amateur récompense bien souvent un travail de fond. Un prix public peut venir coroller un poisson qui n’aura pas convaincu les juges.
Et puis si votre poisson vient d’une lignée noble il pourra se classer dans les trois premières places de sa catégorie. C’est plus dur, mais rien n’est impossible. Un poisson se prépare longtemps à l’avance pour être au point le jour J, mais on a déjà vu des secondes nageoires finirent premier sur des championnats en Asie. (RL 54)

Conclusion :

C’est en étant invité ici et là que je m’aperçois que des poissons auraient leurs places dans un concours. Le prochain aura lieu à Arvert, alors il est temps de préparer votre champion et d’y croire. L’amateur se doit de participer à une manifestation ou à une autre, faute de quoi celles-ci sont condamnées à disparaitre ou Zoo Zajac à jeter l’éponge malgré un gigantisme dans sa passion.

Un discus ne nait pas champion il le devient …..

             C’est ce désir de partage qui est pour moi, source de motivation.

                                                                                                           Eidge 54.

             `•.¸¸.•´¯`•.¸< ((((º>.¸¸.•´¯`•.¸< ((((º>.¸¸.•´¯`•.¸<((((º>.¸¸.•´¯`•.¸¸¸.•´¯`•.¸< ((((º>.¸¸.•´¯`•.¸< ((((º>.¸¸.•´¯`•.¸<((((º>.¸¸.•´¯`•.¸
Revenir en haut Aller en bas
 

Les clefs d’une passion 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqualifestyle-france ::   AQUARIOPHILE RESPONSABLE DE FRANCE  :: 

Débats sur les aquariums / Poissons / Invertébrés

-