Bienvenue sur Aqualifestyle-France Site optimisé pour Google Chrome et Firefox en téléchargement gratuit sur la page d'accueil.
Aqualifestyle-france
Hello everybody
Welcome to the forum aqualifestyle-France,
To share with aquarists the world, we have created an English section.
"Click here"


*****

Bonjour, soyez le bienvenue sur aqualifestyle-france.
aqualifestyle-france c'est quoi? "C'est un forum différent des autres"

Nous avons pour principe une règle d'or qui a était créé pour que la communication fonctionne.
- "Je ne critique pas, je donne mon avis et surtout j'explique pourquoi."

Nous œuvrons sur ce forum pour vous aider et bien entendu pour le bien de vos animaux, car nous sommes avant tout des aquariophiles responsables qui aiment les animaux.

Nous avons un regard neuf sur l'aquariophilie car nous prenons du recul en partageant et regardant au delà des frontières.
Notre objectif et de vous faire découvrir le vrai sens de l'aquariophilie, vous allez découvrir un monde différent.

Alors si vous voulez découvrir le vrai sens de cette passion, rejoignez nous.

Petit rappel : le forum fonctionne surtout avec firefox et google chrome
Internet explorer présente certains bugs.

Aqualifestyle-france

forum d'aquariophilie responsable
 
Page d'accueilForumPrésentez-vousSigner la CharteAccueillibrairie en ligneBoutique en ligneGalerieRechercherS'enregistrerConnexionportail


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite    Voir ses messages    
Partagez | 
 

 Aquarama 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

regis via eidge 54

avatar

Invité

MessageSujet: Aquarama 2016 Mer 12 Oct 2016 - 8:43

Aquarama 2016

Aquarama 2016

中国 进出口 商品 交易会 展馆 ( 广交会 琶洲 馆 )

Retour sur une visite, la découverte de l’inattendu sur une exposition phénomène du moment. Une passation s’est faite entre Singapour et la chine. Pour les tatillons de l’information et du détail, cela s’est fait entre VNU Exhibitions Asia LTD et UBM EXPOSITION SINGAPORE PTE LTD.

上海 万 耀 企 龙 展馆 有限公司

CANTON CHINE GUANGZHOU

Ces manifestations avaient lieu tous les deux ans, anciennement biennaux, et ceux depuis 1989. Très prisé dans le milieu aquariophile asiatique, avec une retombée mondiale, pour le best in Show .en Asie, même les ministres s’y déplacent, mais la convoitise des dirigeants chinois a fait plier Singapour pour se récupérer ce joyau de l’exposition aquariophile. Guangzhou offre un complexe exceptionnel, pouvant couvrir la demande de 300 exposants.

Pour être en adéquation avec les chiffres, Yannick Very était déjà aux anges, avant même la fermeture, il me confit ne plus avoir de quoi distribuer des échantillons gratuits. Le départ de cette manifestation commerciale, est d’abord réservé aux professionnels le jeudi et le vendredi avec 7926 acheteurs pour 96 nationalités qui ont fait le déplacement.

Ensuite 2 journées publiques sont venues couronner le succès. L’amplitude des horaires de 09 h à 17 h, n’avait rien d’exceptionnel. Mais le résultat ne se faisait pas attendre, 33000 visiteurs en 4 jours. Une organisation sérieuse et une communication, ont fait la différence.

Après avoir mettre entretenu personnellement avec un des organisateurs, les ambitions sont grandes, et ici le marché reste rêveur par son dynamisme et sa soif de grandir.
L’un des objectifs clés pour Aquarama en Chine est de construire une nouvelle génération d'amateurs d'aquarium et de développer la fidélité de marque parmi les nouveaux amateurs. Des efforts particuliers ont été mis dans le développement de l’intérêt des jeunes générations: à cela plusieurs activités sur place ont été organisées pour les enfants et les étudiants, en particulier, une pratique très appréciée Aquascaping masterclass avec le gratin de l’innovation en aquascapes (Oliver Knott, Filipe Oliveira).le résultat ne s’est pas fait attendre.

Outre pas moins de 6 championnats simultanés, bettas splendens , guppys, raies d’eau douce, Arowana, crevettes Crystal bee, Discus, une large place est faite, sur les poissons, les aquariums de demain avec un design sans pareil, et des finitions supérieures et soignées, un commerce de plantes ornementales sans pareil avec démonstration d’aquascaping par le champion du monde (Filipe Oliveira) dans l’ordre des aquascapeurs apparence xue hai(Taiwan), zhang Feng(Macao) Dave Chow (Hong Kong) Oliver knott( Allemagne) ont été à la hauteur des présentations.

Il était possible d’assouvir sa demande en nouveauté dans les domaines les plus divers comme les meubles d’aquarium, les aquariums qui ont pris de la hauteur avec des finitions arrondies, des plantes aquatiques, des décorations, (pas toujours de bons gouts), des ventilateurs, des filtres, des aliments pour poissons, des fontaines, des éclairages, avec une forte accentuation sur les leds, du silicone de collage de diverses couleurs plus ou moins fluo. Des fournitures médicales etc …..

Sans oublier des sections d’expositions bien spécifiques, pour les domaines publics, du matériel, de pompes chinoises auxquels il sera bon de vérifier la fiabilité et la longévité. Cette exposition reprise va sans aucun doute soutenir le développement des marchés aquaria et animaux dans le sud de la chine.

Devant la réussite en explosions de visiteurs, l’accélération des affaires, et l’expansion de la connaissance, un prochain salon aura lieu dans moins de 9 mois, passant à une fois l’an, sans oublier un développement sur une autre mégapole comme Sanghaï en 2017.

X par 5 voilà de l’ambition non négligeable.

Passons sur l’aspect des discus, ou la présentation, était dans des bacs individuels surmontés d’un couvercle muni d’un thermomètre digital bloqué sur 29.9 pour tous les participants. Un système d’aération et une eau identique pour tout le monde .partenaires soient dits en passant de pas moins 16 grands sponsors.

Voici les 8 catégories Red 红 : Bleu Solide 全蓝 : Turquoise 松石 : Red Spotted 红点 : Beaux Red Spotted 蛇纹红点 : Pigeon 鸽子红 :

白化 Albino : 公开 Non classés : prix par engagement 200 元人民币 yuans

Internationaux Discus Concours Prix:

Grand Champion: ¥ 5,000 cash + Trophy
1er de chaque classe: ¥ 1.000 cash + Trophy
2e de chaque classe: ¥ 500 cash + Trophy
3ème de chaque classe: ¥ 300 cash + Trophy

120 discus en concours pour rien d’exceptionnel, certes du beau poisson, mais la France tient la corde.

Le champion n’était pas loin puisqu’il réside à Hong Kong il fait partie du Tim de Legend aquarium, et son éleveur n’est autre que Goh Eng Khoon. Un discus haut en taille, des anneaux rouges sur tout le corps avec néanmoins une nuance au niveau de la caudal allant jusqu’à la tête, le patron des rings reste original, ce qui conférera la magnificence de ce discus.

(et puis le fait d’aller un peu partout m’a permis de visiter un élevage ho certes modeste de par ses dimensions, mais avec des poissons sélectionnés de chez GO, un de ses « man souches faites » et il avait le prochain champion de 2017,c’est sûr, je ne me trompe pas à moins d’une catastrophe ou d’une erreur le prochain champion est déjà à Hong Kong . il a 9 mois, et ses possesseurs, éleveurs le dorlote,comme un futur champion, ils sont au petits soins pour cette graine de triomphateur qui va encore grandir, il est avec 10 congénères histoires de ne pas être seul !!!.

(Ayant vu quelques milliers de discus, sans être juge, il n’est pas difficile de voir ce qui sort du lot !!!).

Des ocelles d’une finition parfaite de ses mélanophores, il est des anneaux dans les anneaux, ceux qui donnent des reflets bleus dans les anneaux rouges il est déjà abouti malgré son jeune âge. Faut dire que point de vue repas il a bon appétit. Traitement royal pour parfaire sa taille.
Il sera de belle dimension, avec des proportions à foutre ses concurrents hors de portés. Il dégage déjà une allure souveraine, et ce n’est pas donner à tout le monde. Il est avec des croisements et des sélections rigoureuses que les Asiatiques ont réussi ces espèces. (Il n’est pas question de mettre la moindre photo, car je me suis engagé dans un contrat de respect et c’est à ce prix que l’on peut voir la perle rare en avant-première. Il faut bien tirer quelques satisfactions de notre hobby. L’éleveur nous a reconnu sur plusieurs salons et était plutôt fier de nous présenter son joyau).

Qui avons-nous vu, a cette exposition :

L’organisation avait bien fait les choses, mélangeant des personnalités puissantes, avec un fort désir de fédérer un large panel d’opinions, d’idées, de réflexions, venant de partout dans le monde. Serpentant ainsi à des débats passionnés. Hormis nos maîtres- phares, il restait de la place pour l’intervention des représentants de l’union ornemental poisson Asie-pacifique, qui n’ont pas oublié le côté bisness en partageant leurs frémissements, et leurs réverbérations sur le futur de cette industrie. (La nourriture en aquariophilie génère beaucoup de convoitise).

Heiko Bleher : grand voyageur, mais ichtyologiste et dans les sciences annexes à l’université de Floride du sud, dans les années suivantes il étudia et découvrit de nombreuses espèces au cours d'expéditions dans le monde entier, expéditions qu'il menait souvent seul. Il découvrit en 1964 le Tétra au nez rouge, dont le nom latin (Hemigrammus bleheri) est un hommage à sa propre mère. L’Amazonie est un haut lieu de sa fréquentation sur les routes de manuel Torres, où nous avions déjà remonté le nyahnunda pour observer les discus a tète bleu (certainement parmi les plus beaux discus sauvages du monde) cela laisse des souvenirs.

Dans les milieux aquariophiles, il est connu non seulement pour ses nombreuses découvertes et importations, mais aussi par ses nombreuses publications didactiques impressionnantes (livres et films). Heiko Bleher a publié plusieurs ouvrages et est rédacteur en chef de la revue scientifique Aqua-International Journal of Ichthyology. Il vit actuellement à Miradolo Terme, infatigable il a tenu une conférence haute en couleur et où je reviendrai en plusieurs détails. Sur un billet un peu plus long (car Heiko est une pointure en aquariophilie et génère des controverses) (nous avons ce point connu et là s’arrête toute ressemblance).

Gérald Bassleer, célèbre biologiste, et patho-biologiste, il est également propriétaire, directeur, chef de la direction, wholesale, qui nous a accompagné lors d’une sortie sur la visite des fermes, distillant des informations ici où là. (Un puit de science). Car il est exportateur de poissons d’ornement, directeur de la santé des poissons, du formateur personnel d’aquarium, l’application rapide de la recherche et des outils microscopique de diagnostic. J’aurais pu ajouter consultant versez several Entreprises dans différents pays, auteur, conférencier, développeur de Dr. Bassleers Biofisch alimentaire with nutricaments, ex-Président d'OFI (Ornamental Fish international, 2006-2016). Publié app iOS Maladies des poissons et Android.

Tres accessible, le docteur Bassleer s’est se mettre à la portée de chacun. Jours CÉS, il Travaille Avec des contrats aux Pays-Bas, le Kenya, l'Espagne, l'Allemagne, la Pologne, le Zimbabwe, le Congo et le Brésil où il y sera en mars avril 2017.

Son célèbre guide des maladies des poissons, (Edition Bassler Biofisch) a permis de sauver plus d’un poisson chez moi. Il est une bible à avoir sur sa table de chevet, pour parapher la réussite de votre passion.

"...Les antibiotiques permettent, avant tout, de combattre efficacement les infections bactériennes"..."Il faudrait cependant réglementer et limiter au maximum le recours aux antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes chez les poissons tropicaux. En effet, l'usage de ces antibiotiques ne fait l'objet d'aucun contrôle à l'heure actuelle"..."certaines souches de bactéries se sont adaptées à un antibiotique bien précis; elles y sont devenues résistantes et parviennent à survivre au traitement"..."(extrait du Dr Bassleer.)

Et que dire du roi du discus :

Mr Wayne ng, qui s’est fait discret, où nous avons joué au chat et à la souris puisqu’il était descendu au même hôtel que nous, en se croisant sans même se rencontrer. J’avais pris contact avec son agent en France de façon, de le rencontrer à Hong Kong. Une visite, pleine de souvenirs et de retentissements.

Remontons en arrière en 1997 ou Mr Wayne Ng a participé à l’organisation du concours international de discus au sein de « l’Asian pet show » de Hong Kong. Il fut aussi membre du comité directeur de la compétition internationale de discus de canton en 1999.

Il est aigri de l’attitude de certains dans le milieu aquariophile. Il ne s’est pas enrichi non plus puisqu’il a perdu près de 200000 dollars, pour une passion qui ne lui a pas toujours rendu. Il reste cependant très dynamique, et mis sur le futur. Il vient de changer d’emplacement afin de réduire ses frais. Avec en toile de fond une nouvelle société aqua Wonder Il nous réserve des surprises, pour le championnat français……

Il est le roi du discus et sa souveraineté n’est pas à remettre en doute .il n’est à même de divers discus comme, la star des souches "Le Leopard Snake Skin", souvent imitée mais jamais égalée !

Développés à partir d'individus "Coari" et "Tefé" sauvages et de "Red Snake Skin", les "Spotted Eruption" sont le résultat de plus de 10 ans d'élevage sélectif. Je remonte dans les années 95, 96,97 ect….

La première étape réussie fut le "Milky Way" dont la première génération a été produite en 1997. Ils furent les premiers discus "Snake Skin" pointés de rouge. Cela ne date pas d’aujourd’hui.
Puis, une fois la taille, la forme et le motif améliorés, ils devinrent "Spotted Eruption" en 2000. (Ils sont actuellement il doit être a des adultes de 39 ème génération et la 40 ème sont en cours.)
Parmi ses adultes F3 nous avons sélectionné quelques pièces aux motifs particuliers que nous avons baptisé "Sunrise Eruption", nous attendons beaucoup de cette variante actuellement en développement.

La souche "Spotted Eruption" a été souvent récompensée lors de compétitions internationales en Asie ou en Europe remportant plusieurs Best Of Show notamment à Canton en 2002, 2004, 2005 et en Italie lors de la 3ème édition de "Méditerrané Discus" en 2005. En France, son distributeur Amazonia Dream a remporté la 1ère place en catégorie "Red Spotted" au Championnat International de Breteville-sur-Odon en 2006, ainsi que le Best Of Show SERA.

Et puis il faut saluer, l’implication en partenariat d’Aqua Mag, en la personne de Philippe Chevoleau, et Animalia édition avec Mr Gireg Allain.

Je ne peux bien sûr citer tout le monde, mais il est sûr, que la volonté d’accroitre l’engouement de l’aquariophilie passe par eux.

Le fait de fréquenter des salons, des fermes, des élevages, en Asie de façon régulière aura ses lots de surprises. Notre délégation n’est pas passée inaperçue et a été salué par les diverses sommités en Chine notamment sur le salon de la remise des prix.

Il nous manquera kuo-yun kuan : toujours flanqué avec sa casquette, et son parapluie, il était aquariophile et juge, mais surtout il photographiait a tout va.au détour d’une allée je pensais le croiser, mais il est définitivement absent, il nous a quitté cet été. Salut l’artiste !!!

Je remercie particulièrement Yannick Very pour son enthousiasme, et son accueil sur le salon et un aceti pour la journée des fermes en Chine, car nous étions avec de vrais passionnés.

Une expérience enrichissante à laquelle je vous invite à participer sans modération, car l’aquariophilie française à besoin de votre engouement, de votre soutien, et de voir combien vous êtes passionnés.

Agitateur en eau douce, même en chine. Régis.
Revenir en haut Aller en bas
 

Aquarama 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqualifestyle-france ::  DIVERS :: 

Aquariums publics & serres - Salon aquariophile

-