Partagez
Webmaster
Webmaster
Administrateur
Date d'inscription : 27/05/2008
Nombre de messages : 5523

Liste de Maintenance
Mise à jour ::
https://www.aqualifestyle-france.com
18102011
Chaque aquariophile est une personne qui maintient, observe, élève ou reproduit faune et flore aquatique en aquarium. Son objectif premier est d’apporter des conditions optimales de vie aux êtres vivants qu’il maintient. Avant toute acquisition d’une espèce qu’il ne connaît pas, il se doit de s’informer des exigences et des besoins relatifs à celle-ci pour y satisfaire.

Hormis être un lieu d’échanges et de recherches ouvert à tous, une association aquariophile est surtout une école de transmission du savoir. Les néophytes s’y verront proposer une initiation motivante basée sur le bien être des organismes vivants maintenus en aquariums. Les connaissances des anciens seront au service des débutants pour s’efforcer de répondre à leurs questions.

Accorder le privilège en recommandant les professionnels respectueux des mesures d'hygiène ainsi que des conditions de transport optimales, offrant sans retenue et sans arrières pensées leurs conseils, refusant catégoriquement de vendre des êtres vivants à des personnes qui sont visiblement incapables de les maintenir dans des conditions raisonnables fait également partie des services de l’association aquariophile.

Renseignements donnés sur l’origine, les conditions de reproduction ou d’élevage ainsi que sur les éventuelles exigences spécifiques de l’espèce, les reproductions personnelles sont échangées gracieusement ou vendues à un prix préférentiel.

Tout mettre en oeuvre pour que chaque aquariophile respecte les périodes d'adaptation lors de l'introduction de tout nouveau spécimen dans son installation. L’association inculque également à ses membres le respect des densités de population correctes dans un aquarium et leur fait savoir que la faune et la flore exotique ne doivent pas être rejetées dans des milieux naturels qui leur sont étrangers.

Elle informe que tout aquariophile a le devoir de réagir face à tout problème technique ou toute maladie qui touche l’aquarium. Le bon sens est de rigueur et les acharnements thérapeutiques sont à proscrire.

Faire obstacle à l’acquisition, à l’élevage, à la reproduction, à l’exposition et à la diffusion des espèces de faune et de flore modifiées. Ces pratiques (hybridations, manipulations génétiques, colorations chimiques, ...) doivent non seulement être proscrites mais aussi et surtout combattues. L'association ainsi que tout aquariophile a ici à la fois un devoir de boycottage et un devoir d'information afin de mettre en garde les néophytes qui se laisseraient tenter par ce type d'achat.

En aucun cas, des êtres vivants artificiellement manipulés qui auraient été acquis par ignorance doivent être sacrifiés. L’association avise que, conformément à l’éthique aquariophile, des conditions de maintenance optimales doivent leur être offertes jusqu’à leur mort naturelle tout en veillant à leur non-prolifération et bien entendu à ne pas les reproduire ni les diffuser à qui que ce soit.

Dès lors de la certitude de la même espèce des êtres vivants à disposition, la reproduction sélective est envisageable. Cette reproduction particulière ne devra en aucun cas donner lieu à des modifications morphologiques handicapant les futurs individus qui en sont issus dans leur comportement et/ou dans leur locomotion. Seules des améliorations dans l'intensité du patron de coloration et, dans une moindre mesure, dans la taille des nageoires et du corps peuvent être envisageables (mais aucunement conseillées). Il faut absolument éviter les déformations corporelles dans un seul but décoratif.

Exigeante, délicate et sujette à discussions, cette reproduction par sélection est réservée à des aquariophiles expérimentés qui savent exactement ce qu'ils font. Il convient donc à chaque éleveur de juger par lui-même si le fruit de ses reproductions s'intègre dans une optique de conservation des espèces naturelles et de respect envers l´espèce originelle.

Rapport et diffusion au sein de l’association aquariophile de tous les résultats innovants pouvant faire progresser les connaissances concernant les espèces et les techniques aquariophiles.

Adopter une attitude de respect scrupuleux vis-à-vis de toute la législation en vigueur, y compris la convention de Washington et toute nouvelle convention internationale visant la protection de la faune et de la flore.

Tout en encourageant et en favorisant la reproduction en captivité, tout aquariophile participe à la limitation des prélèvements dans les milieux naturels.

Il a également le devoir, dans la mesure où ses moyens le lui permettent, de s'engager dans la sauvegarde et dans la réintroduction des espèces qui s'éteignent dans leurs biotopes originels ; ce dernier point n’est réalisable que lorsque les conditions de réhabilitation des milieux ont pu être réalisées.

Outre le fait que, dans quelque domaine que ce soit, la pensée et l'expérience doivent se rejoindre, l'aquariophile se doit non seulement de transmettre son savoir aux néophytes mais il doit également sans cesse s'efforcer de rester concret dans ses explications. Ceci est à la base même d'une éducation raisonnée qui ne manquera pas, par la suite, de donner des aquariophiles raisonnables.

Notez que pour la survie, le bien-être et l'avenir de notre formidable passion commune qu'est l'aquariophilie, toute personne ou association qui signe cette charte morale s'engage à la respecter et à la diffuser le plus largement possible.

Cette charte à était rédigé par un travail collectif des membres du Conseil d'Administration de la Fédération Française d'aquariophilie = http://www.fedeaqua.org/


Dernière édition par Webmaster le 2011-10-22, 10:51 am, édité 7 fois (Raison : Edition : à la demande de la Fédération (FFA), la mise en forme du texte est enlevé.)
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

tyrano34
Chaque aquariophile est une personne qui maintient, observe, élève ou reproduit faune et flore aquatiques en aquarium. Son objectif premier est d’apporter des conditions optimales de vie aux êtres vivants qu’il maintient. Avant toute acquisition d’une espèce qu’il ne connaît pas, il se doit de s’informer des exigences et des besoins relatifs à celle-ci pour y satisfaire.

- Sur ce point je préciserais que chaque aquariophiles responsables à le devoir de s'informer sur le biotope de son animal et si celui-ci est en danger, il doit communiquer la-dessus.

Dans ces conditions optimales j’inclurais la nourriture car beaucoup d'aquariophile en France n'offre pas de nourritures vivantes à leur poissons alors que celle-ci contribue au bien être de nos poissons.

Hormis être un lieu d’échanges et de recherches ouvert à tous, une association aquariophile est surtout une école de transmission du savoir. Les néophytes s’y verront proposer une initiation motivante basée sur le bien être des organismes vivants maintenus en aquariums. Les connaissances des anciens seront au service des débutants pour s’efforcer de répondre à leurs questions.


Justement à ce sujet une association aquariophile (ou un club d'aquariophilie) ne devrait elle pas essayer de reproduire des espèces qui sont en danger et de communiquer sur celle-ci pour donner envie aux autres aquariophile de découvrir celle-ci et de leur expliquer pourquoi elles sont en danger ?

Accorder le privilège en recommandant les professionnels respectueux des mesures d'hygiène ainsi que des conditions de transport optimales, offrant sans retenue et sans arrière pensée leurs conseils, refusant catégoriquement de vendre des êtres vivants à des personnes qui sont visiblement incapables de les maintenir dans des conditions raisonnables fait également partie des services de l’association aquariophile.

http://www.reefkeepers.net/Charte/CharteAquariophileResponsable.html
voir la partie : Le Revendeur-Importateur Aquariophile Responsable (marin) et je pense que cette partie demande une étude minutieuse pour éviter les confits avec les organismes de protection des animaux.

Renseignements donnés sur l’origine, les conditions de reproduction ou d’élevage ainsi que sur les éventuelles exigences spécifiques de l’espèce, les reproductions personnelles sont échangées gracieusement ou vendues à un prix préférentiel.

https://www.aqualifestyle-france.com/t3653-don-et-vente-d-un-poisson-a-un-revendeur-aquariophile-magasin#79605

Tout mettre en œuvre pour que chaque aquariophile respecte les périodes d'adaptation lors de l'introduction de tout nouveau spécimen dans son installation. L’association inculque également à ses membres le respect des densités de population correctes dans un aquarium et leur fait savoir que la faune et la flore exotique ne doivent pas être rejetées dans des milieux naturels qui leur sont étrangers.

Donc en principe on devrais voir dans les animaleries, dans les associations et les clubs, une documentation ou une publication visuel qui explique qu'il est interdit de relâcher des poissons dans des cours d'eau ... Étrange , je n'ai jamais vue un seul support ...

Elle informe que tout aquariophile a le devoir de réagir face à tout problème technique ou toute maladie qui touche l’aquarium. Le bon sens est de rigueur et les acharnements thérapeutiques sont à proscrire.

Pouvez vous développer ceci : "les acharnements thérapeutiques sont à proscrire."

Faire obstacle à l’acquisition, à l’élevage, à la reproduction, à l’exposition et à la diffusion des espèces de faune et de flore modifiées. Ces pratiques (hybridations, manipulations génétiques, colorations chimiques, ...) doivent non seulement être proscrites mais aussi et surtout combattues. L'association ainsi que tout aquariophile a ici à la fois un devoir de boycottage et un devoir d'information afin de mettre en garde les néophytes qui se laisseraient tenter par ce type d'achat.


Webmaster a écrit:

le deuxième points je dirais que malgré que le texte soit bien pensé pour la vie des poissons hybrides, malheureusement beaucoup d'aquariophiles confirmés vont encore plus dénigrer les aquariophiles néophytes qui voudrons en faire , je pense que la meilleur solution et d'informer sur le pourquoi il faut éviter et laisser agir la personne librement sur son choix.

Par expérience j'ai constaté que les gens à qui ont leurs a expliqués pourquoi il ne doivent pas maintenir ce type de poisson changés d'avis d'eux mêmes surtout ceux qui n'ont pas était critiquer. Souvent un moment de lucidité refais surface et il renonce a leur projet de maintenance d'un poisson hybride.

En aucun cas, des êtres vivants artificiellement manipulés qui auraient été acquis par ignorance ne doivent être sacrifiés. L’association avise que, conformément à l’éthique aquariophile, des conditions de maintenance optimales doivent leur être offertes jusqu’à leur mort naturelle tout en veillant à leur non-prolifération et bien entendu à ne pas les reproduire ni les diffuser à qui que ce soit.

C'est la que boycottage fait par des puristes pousse souvent l'aquariophile novice à se séparer de son poisson sans penser à la vie de celui-ci, malheureusement le puriste ne cherche pas à comprendre pourquoi.

https://www.aqualifestyle-france.com/t3653-don-et-vente-d-un-poisson-a-un-revendeur-aquariophile-magasin#79612

Dès lors de la certitude de la même espèce des êtres vivants à disposition, la reproduction sélective est envisageable. Cette reproduction particulière ne devra en aucun cas donner lieu à des modifications morphologiques handicapant les futurs individus qui en sont issus dans leur comportement et/ou dans leur locomotion. Seules des améliorations dans l'intensité du patron de coloration et, dans une moindre mesure, dans la taille des nageoires et du corps peuvent être envisageables. Il faut absolument éviter les déformations corporelles dans un seul but décoratif.

Donc le linebreeding c'est bon : https://www.aqualifestyle-france.com/t8332-technique-de-l-elevage-en-ligne-linebreeding
et proscrire tout cela : https://www.aqualifestyle-france.com/t7337-les-poissons-d-aquarium-fabriques

Exigeante, délicate et sujette à discussions, cette reproduction par sélection est réservée à des aquariophiles expérimentés qui savent exactement ce qu'ils font. Il convient donc à chaque éleveur de juger par lui-même si le fruit de ses reproductions s'intègre dans une optique de conservation des espèces naturelles et de respect envers l'espèce originelle.


Rapport et diffusion au sein de l’association aquariophile de tous les résultats innovants pouvant faire progresser les connaissances concernant les espèces et les techniques aquariophiles.

Justement comment faire si personne ne communique, il faudrait que quelqu'un s'occupe de remettre en place cette communication.

Adopter une attitude de respect scrupuleux vis-à-vis de toute la législation en vigueur, y compris la convention de Washington et toute nouvelle convention internationale visant la protection de la faune et de la flore.


Tout en encourageant et en favorisant la reproduction en captivité, tout aquariophile participe à la limitation des prélèvements dans les milieux naturels.

Il a également le devoir, dans la mesure où ses moyens le lui permettent, de s'engager dans la sauvegarde et dans la réintroduction des espèces qui s'éteignent dans leurs biotopes originels ; ce dernier point n’est réalisable que lorsque les conditions de réhabilitation des milieux ont pu être réalisées.

Justement cela implique de connaitre l'état du biotope et de participer à sa sauvegarde, pourquoi cela n'est pas encore une priorité ?

Outre le fait que, dans quelque domaine que ce soit, la pensée et l'expérience doivent se rejoindre, l'aquariophile se doit non seulement de transmettre son savoir aux néophytes mais il doit également sans cesse s'efforcer de rester concret dans ses explications. Ceci est à la base même d'une éducation raisonnée qui ne manquera pas, par la suite, de donner des aquariophiles raisonnables.

Oui , mais n'oublie t'on pas l'éducation des enfants sur la responsabilité d'une maintenance d'un animal de compagnie?

Notez que pour la survie, le bien-être et l'avenir de notre formidable passion commune qu'est l'aquariophilie, toute personne ou association qui signe cette charte morale s'engage à la respecter et à la diffuser le plus largement possible.

http://www.fedeaqua.org/index.php?option=com_fabrik&view=form&fabrik=3&random=0&Itemid=110

Je réitère ma signature et j'espère que nous pourrons voir ensemble comment nous pouvons avancer dans notre passion.



Ass-Amazonia-piranha
le 2012-04-24, 1:56 pmAss-Amazonia-piranha
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bonjour,

Petite intervention de ma part, parce que en tant que fondateur d'une association protectrice d'animaux, ce sujet m'intéresse.


Chaque aquariophile est une personne qui maintient, observe, élève ou reproduit faune et flore aquatiques en aquarium. Son objectif premier est d’apporter des conditions optimales de vie aux êtres vivants qu’il maintient. Avant toute acquisition d’une espèce qu’il ne connaît pas, il se doit de s’informer des exigences et des besoins relatifs à celle-ci pour y satisfaire.


« Son objectif premier est d’apporter des conditions optimales »
Quand j’ai voulu mettre en place ce genre d’objectif avec mon association, je me suis fait insulté de dictateur. ^^



Hormis être un lieu d’échanges et de recherches ouvert à tous, une association aquariophile est surtout une école de transmission du savoir. Les néophytes s’y verront proposer une initiation motivante basée sur le bien être des organismes vivants maintenus en aquariums. Les connaissances des anciens seront au service des débutants pour s’efforcer de répondre à leurs questions.

Je suis d’accord, chaque association a ces objectifs et fait de son mieu pour donné l’exemple.
Donc faire de l’élevage est une bonne idée tant que celle-ci n’est pas lucrative, par rapport à la loi 1901.
D’où l’intérêt de passé le CDC éleveur professionnel.
Ce qui est mon cas pour mon association, afin de préserver les animaux sauvage
et de limiter le prélèvement abusif en milieu naturel.



Accorder le privilège en recommandant les professionnels respectueux des mesures d'hygiène ainsi que des conditions de transport optimales, offrant sans retenue et sans arrière pensée leurs conseils, refusant catégoriquement de vendre des êtres vivants à des personnes qui sont visiblement incapables de les maintenir dans des conditions raisonnables fait également partie des services de l’association aquariophile.

Dans mon milieu c’est bien souvent de la frime, ce souciant peut des conditions de maintenance, mon association a récupéré une vingtaines de piranhas dans des aquariums de moin de 30 litres en un ans.

Quand aux conditionnement des animaux de certain importateur serais a montré du doigt,
Exemple : conditionné un piranha dans une bouteille en plastique en vrac dans un sachet plastique recouvert d’une boite polyester, en matiere de conditionnement j’ai vu mieu.
Faut que sa change bien évidement.


Tout mettre en œuvre pour que chaque aquariophile respecte les périodes d'adaptation lors de l'introduction de tout nouveau spécimen dans son installation.

Moi ce message je l’adresserais aux gens fan des boules en verre
d'ou mon intéret de créer une affiche et un dépliant de prévention.
projet que je met en place avec le responsable de ce forum.


L’association inculque également à ses membres le respect des densités de population correctes dans un aquarium et leur fait savoir que la faune et la flore exotique ne doivent pas être rejetées dans des milieux naturels qui leur sont étrangers.

Tres bien, si seulement c’était appliqué partout dans le monde,
Dans mon cas sa éviterais que le piranha soit prohibé sur certain térritoire,
justement a cause de ce genre de comportement.

Et oui pour une documentation ou une publication visuel qui explique qu'il est interdit de relâcher des poissons dans des cours d'eau, chose que je n’est bien évidement jamais vu nulle part.

il y a tant de chose que l'on pourrais mettre en place par le biais de la communication visuel,
beaucoup en parle mais personne ne le fait.

Bon bref je m’arrete la car je rejoint totalement le fondateur de ce forum.

Cette charte est tres bien, l’écrire et la partager sur un site est encore une bonne chose,
Mais quesqu’ons attend pour la faire connaitre réellement et la faire appliqué, parce que la signé sur le net c’est bien, mais pas assé, car les gens qui ne perde pas leurs temps a trainé sur le net ont un avis tout différent, pour eux les forums et site web raconte n’importe quoi !
Je l’invente pas c’est ce que la clientel ou j’ai fait mon stage ma balancé a la figure, et ils sont tres nombreux a pensé cela.

D’où l’interet d’intervenir dans le monde réel sur des supports de communication,
ce monde ou sont vendu scrupuleusement des animaux, comme un simple produit de consommation.

Quand à mon association, vous avez tout notre soutient.

cordialement.
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum